L'ouverture de la saison aura lieu le 10 juin

Les prévisions de récolte des cerises suisses sont bonnes

Selon les premières estimations de récolte de fin mai 2019, l'Association Suisse des Fruits (ASF) prévoit une récolte importante de cerises d'environ 2600 tonnes. Les vendanges devraient commencer le 10 juin.

« Malgré un temps défavorable avec un temps froid et humide en avril et de la neige et du gel en mai, une bonne récolte de cerises est attendue. » Hansruedi Wirz, président du Centre de produits cerises et prunes, a de bonnes nouvelles pour les visiteurs de la conférence Breitenhof de cette année à Wintersingen BL. L'enquête de l'Association suisse des fruits prévoit que les quantités échangées s'élèveront à environ 2600 tonnes. De ce nombre, environ 1 100 tonnes appartiennent à la classe 28+, 1 300 tonnes à la classe 24+ et 179 tonnes à la classe 22+.

Tout commence le 10 juin 
Selon ces chiffres, la récolte de cerises de table est bonne et conforme au marché, et la quantité estimée est supérieure de 3,3 % à la moyenne des cinq dernières années.
Les variétés précoces mûrissent environ huit jours et les variétés tardives jusqu'à 14 jours plus tard, poursuit Hansruedi Wirz. Nous commencerons probablement à vendre de plus petites quantités de cerises de table le 10 juin. La récolte principale, qui durera environ quatre semaines, devrait commencer le 24 juin et durera donc jusqu'aux vacances d'été.

Potentiel en hausse
La vente de cerises présente encore un potentiel à la hausse. Cet avis n'est pas seulement celui de Hansruedi Wirz, mais aussi celui de Hubert Zufferey, SOV. Parce que seulement 39 % des Suisses achètent des cerises dans les magasins et que, en règle générale, les acheteurs sont plus à l'aise en ville qu'à la campagne. Toutefois, ce chiffre ne comprend pas les ventes par marketing direct. De plus, les consommateurs plus âgés sont plus susceptibles d'acheter des cerises, ou en d'autres termes : 75 % des personnes de 35 ans n'achètent pas de cerises.

Néanmoins, la consommation augmente : en 2000, elle était d'environ 3500 tonnes, mais en 2017, elle est passée à environ 5000 tonnes. Non seulement la consommation augmente, mais l'importation de cerises augmente également. A long terme, il est important de couvrir cette augmentation de la consommation avec des cerises locales.

Source : Bauernzeitung.ch


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)