« La demande en légumes biologiques originaires du Palatinat reste limitée à l'étranger »

Les plus grands fournisseurs de légumes d’Allemagne voient clairement les effets du temps froid. Dans la région du Palatinat, l’influence sur les ventes est certaine. Concernant les légumes-chou en particulier, les prix sont actuellement très élevés. En raison de la vague de chaleur de l'année dernière, trop peu de produits sont actuellement disponibles. Par ailleurs, en raison du temps frais, la demande en laitues palatines est faible. « Bien sûr, il fait trop froid pour faire un barbecue. Les taux de vente en témoignent. La commercialisation des radis et des cébettes progresse toutefois. Dans l'ensemble, la situation du marché n'est pas mauvaise », déclare Bruno Handwerker, responsable des ventes chez Schlosser Gemüse GdbR.

À l'heure actuelle, presque toute la gamme de laitues et de légumes d'extérieur issus de la culture palatine est disponible. Le radis est encore à venir, comme d’habitude, dans la première semaine de juin. Le céleri de plein champ sera proposé plus souvent cette semaine, déclare Handwerker. « La quantité de navets régionaux laisse encore à désirer. L'année dernière, nous étions déjà en mesure d'en envoyer de grandes quantités pour l'exportation à cette période de l'année. Pour le moment, les navets ont eu du mal à se développer à cause du temps froid. »

Légumes de plein champ dans un emballage adéquate

Pour les oignons nouveaux, le début de saison a été correcte, les prix sont bons, mais au bout d'un certain temps, une trop grande quantité de marchandises s'est retrouvée sur le marché. « Le Maroc était fortement représenté sur le marché et l'Egypte a proposé des produits très bon marché. Mais la situation s'est à nouveau stabilisée ces dernières semaines. Entre-temps, tous les programmes allemands de vente au détail de produits alimentaires ont été approvisionnés avec des produits allemands », explique Handwerker.

Fluctuations du marché des légumes
Cependant, les produits frais du Palatinat ne sont pas les seuls à être prioritaires dans le commerce national, ils sont également demandés sur les autres marchés européens. Schlosser Gemüse GdbR fournit notamment des clients de vente au détail et de gros aux Pays-Bas, en Belgique et en Grande-Bretagne, sur une superficie totale d'environ 1 600 ha. Les carottes sont le produit principal de l'entreprise en termes de quantité : « En Angleterre, nous vendons des volumes assez importants d'oignons à friture. » Cependant, le marché des légumes est toujours une bonne surprise : toutes les fluctuations du marché ne peuvent pas être calculées à l’avance, explique Handwerker : « L’hiver dernier, nous avons pu vendre de grandes quantités de céleri de serre à un bon prix en raison des problèmes de qualité rencontrés en Espagne. Pour le moment, notre céleri plein air est encore trop petit pour être récolté. »

Les carottes sont le produit principal de la société palatine traditionnelle

Légumes biologiques : faible demande sur le marché d'exportation
Le domaine de développement actuel du Schlosser Gemüse GdbR se situe dans les produits biologiques. Dans le Palatinat également, la culture de produits biologiques et les quantités disponibles à la commercialisation augmentent chaque année. « Nous avons réalisé d'importantes extensions ces dernières années. Par exemple, nous proposons des courgettes biologiques pour la première fois cette année. L'ail biologique gagne également en importance. Pour les carottes, environ la moitié de notre assortiment se compose déjà de produits biologiques. » Malgré la demande accrue en légumes biologiques, l'assortiment spécialisé ne trouve toujours qu'une acceptation limitée sur le marché de l'exportation, selon Handwerker.

Pour plus d'informations : 
Gemüsebau Schlosser GdbR
Ziegeleistrasse 8 
D-67105 Schifferstadt 
Tel. : +49 (0) 62 35/49 32-0 
Fax : +49 (0) 62 35/49 32-10 
info@schlosser-gemuese.de   
www.schlosser-gemuese.de    


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)