Reportage photo : Maurer Parat - Journée de la pomme de terre nouvelle 2019

« Ma recommandation : vendre, vendre, vendre ! »

Le 6 juin 2019, la Journée annuelle de la pomme de terre nouvelle a de nouveau eu lieu à Maurer Parat à Dirmstein, dans le Palatinat. Outre les recommandations du marché exprimées par divers experts du secteur, il y avait une exposition de machines agricoles, des kiosques d'informations de producteurs de pommes de terre et de fabricants de produits de protection des cultures, ainsi qu'un essai pratique. 

FreshPlaza était là. Cliquez ici pour le reportage photo

Pommes de terre : de véritables talents
Après le discours officiel de bienvenue de Ludwig Hartmann, PDG de Maurer Parat, c'est Hartmut Magin, le nouveau président de l'Association Pfälzer Grumbeere, qui est intervenu. Il a dressé un bilan complet de la situation actuelle des producteurs de la région ; les stocks sont vides et les gens espèrent obtenir un bon prix. Il y a souvent des critiques contre les prix de départ qui seraient trop élevés. Néanmoins, Magin défend les intérêts des producteurs au sein de l’association. « Je souhaite toujours pour le bien de tous, une relation ouverte avec l'ensemble des acteurs pour la prochaine année de la pomme de terre. »

Il souligne également l'adaptabilité des tubercules, qui sont un produit sain, aussi bien conventionnels que biologiques. Ils sont souple, peu coûteux et constituent une option végétalienne : « Nous, producteurs,  annonceurs et transformateurs, pouvons être fiers de notre travail ! »

Valentin Beckmann : « C'est la saison où le producteur est roi »
Les entrepôts de pommes de terre sont vides en Allemagne et dans le reste de l'Europe, après la récolte historiquement modeste de 2018 - un point de départ idéal pour la commercialisation de Pfälzer Frühkartoffeln, déclare Valentin Beckmann, expert en pommes de terre de Maurer Parat. « Nous n'avions aucun stock de pommes de terre au début, ce qui était plutôt une situation favorable aux exportateurs étrangers, mais ils n'étaient pas préparés à des pénuries telles que celles que nous avons connues. » Il a parlé d'une véritable « saison où le producteur est roi » pour les cultivateurs du Palatinat, sur un marché qui était auparavant « problématique voire chaotique ».

« Ma recommandation : vendre, vendre, vendre ! »
Ferdi Buffen, de la société Wilhelm Weuthen GmbH & Co., a présenté son évaluation et ses conseils pour la prochaine saison de commercialisation de pommes de terre précoces. 

« Après un bon début de saison l'année dernière, j'aurais souhaité qu'il ne pleuve plus avant Noël. Si j'avais su comment l'année allait se poursuivre, je n'aurais rien dit », plaisante Buffen au début de son discours. Malgré les prix élevés, l'année dernière, il y a eu plus de perdants que de gagnants ; et en dépit de la rareté des semences, des pommes de terre industrielles et des pommes de terre de table, tout s’est finalement mis en place. Il a convaincu ses collègues de l'industrie de la pomme de terre de travailler ensemble afin de relever ce défi.

Il a conseillé aux marchés d’exploiter au mieux l'ouverture commerciale du mieux possible le 25 juillet, pour les pommes de terre précoces Pfälzer. Malheureusement, à long terme, la tarification en Europe est difficile à prévoir. « Normale » n'est plus l'adjectif qui convient, nous ne voyons que des extrêmes », déclare Buffen. Les prix constituent l’un des principaux défis de l’industrie du nord-ouest de l’Europe - et ce, dans un contexte de demande mondiale croissante en pommes de terre destinées à la transformation.

L’objectif devrait être de continuer à produire des aliments de haute qualité. A la fin, il a donné un conseil supplémentaire aux visiteurs de l'événement : « Ma recommandation pour les cinq prochaines semaines : vendre, vendre, vendre ! »

Visiteurs et experts satisfaits
L'événement a été marqué par une réunion détendue et de bons échanges. Les visiteurs et les gestionnaires de stand ont apprécié ce climat. Le couple Dobler, cultivateurs de pommes de terre de Hatzenbühl, se rend à Dirmstein depuis de nombreuses années pour cet événement : « Nous sommes heureux d'avoir pu se familiariser avec les nouvelles variétés et les développements ». Martina et Konrad Dobler cultivent principalement des variétés tardives et attendent avec impatience la saison à venir : « Jusqu'à présent, la saison a bien démarré et nous espérons que cela restera ainsi ». L'irrigation est très importante car nos pommes de terre poussent sur des sols très légers. Heureusement, nous sommes en mesure d'irriguer sans problèmes en ce moment, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Et qui sait combien de temps cela va continuer, il y a de plus en plus de périodes sèches ; cela pourrait être un réel problème à long terme. »

Cliquez ici pour le reportage photo


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)