Pieter de Ruiter, 4Fruit Company, Pays Bas :

Chaque degré supplémentaire améliore la saison des pastèques

À la fin de la semaine dernière, les prix de vente de la pastèque semblaient se diriger vers 0,75 / 0,80 euro. Depuis, le marché a quelque peu chuté pour atteindre environ 0,65 / 0,70 euro.

« L’année dernière, il était question de les distribuer, c'est grâce aux températures élevées. Nous n’avons eu pratiquement aucun jour atteignant les 30 degrés cette année.  Chaque degré en plus signifie plus de ventes ou, au moins, un prix plus élevé », affirme Pieter de Ruiter de la société néerlandaise 4Fruit Company.

Actuellement, des pastèques sont encore fournies à cette société principalement en provenance d'Almeria, en Espagne. Les dernières cargaisons proviennent d'ailleurs de là-bas. Il existe également des produits disponibles au Maroc et en Israël et la Grèce est sur le point de démarrer.

« Nous passerons à l'approvisionnement de Murcie, en Espagne, à la fin de cette semaine. Seulement les volumes ne sont pas encore disponibles. La semaine prochaine, les échanges commerciaux seront à nouveau plus importants à partir de Murcie. Mais si la température augmente, comme indiqué, et que peu de produits sont chargés, de meilleurs prix pourront être pratiqués », déclare Pieter. 

Les prix pour les types de melons restants sont très décents. « Il n'y a presque pas de melons cantaloups. Ceux qui sont là se vendent à 8-9 EUR. Les ventes de Galia se portent également très bien. Les derniers melons d'Almeria se vendent entre 6 et 6,50 € pour les pour les plus gros calibre », poursuit Paul.

« Le prix du melon jaune tourne autour de 11 / 12 EUR pour 12 kg. Le melon Piel de Sapos est vendu à 8 / 8,50 EUR. Dans l'ensemble, tout est bon pour le commerce, sauf pour les pastèques, un petit supplément viendra certainement s'ajouter au prix. »

Les ventes de mini-pastèques, en particulier celles sans pépins, sont en plein essor. Selon l'importateur « Notre expéditeur, Anecoop, en a planté davantage cette année. Mais ces volumes se vendent facilement tous les jours. Nous avons ces pastèques dans notre assortiment depuis des années, et d'ailleurs, plus les années passent et plus il devient facile de les vendre. »

« Les supermarchés sont tout simplement très réfractaires à la découpe de pastèques en morceaux, les consommateurs sont donc contents lorsqu'ils arrivent à trouver des melons de petite taille. Ce melon a aussi l'avantage d'avoir une peau très fine : ils répondent donc réellement à un besoin », conclut Pieter.

Pour plus d'informations : 
Pieter de Ruiter
4 Fruit Company
30 Handelsweg
2988 DB Ridderkerk, NL
Tél. : +31 (0) 180 641 902
pr@4fc.nl  
www.4fruitcompany.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)