Willem de Boer (De Boer Westwoud) sur la difficile saison des carottes néerlandaises :

Le marché de la carotte en difficulté

De nombreux produits hollandais de plein sol sont vendus à bon prix cette année. Le marché de la carotte est cependant toujours en difficulté. « L'année dernière, c'était l'inverse », déclare Willem de Boer.

Willem vient d'une société de négoce et de transformation néerlandaise du même nom. La société est située à Westwoud, dans le nord de la Hollande. « Tout le marché est en baisse et rien ne se passe. Si nous faisions le compte, nous aurions environ 10.000 caisses cette saison. Cela va nous coûter une fortune. »

 « Les prix étaient trop élevés en début de saison. Les gens ont également attendu trop longtemps. »

« Nous avons eu des produits de mauvaise qualité pendant trop longtemps. Les acheteurs sont allés chercher des alternatives et ils en ont trouvé en abondance. Ils ne veulent plus venir récupérer les dernières carottes », explique Willem.  

Les prix tournent actuellement autour de 0,25 / 0,26 euro pour les carottes de classe B. « Les plus grandes sont un peu plus chères,  simplement car elles ne font pas l'objet d'une rotation. Quelques-unes d'entre elles sont encore vendues à la Scandinavie et à la République tchèque les jours de négociation. Mais la Pologne a complètement arrêté. »   

La saison est presque terminée, nous nous arrêtons généralement aux alentours du 26 juin. Le marché de la betterave n'a pas été formidable non plus, mais il s'agit davantage d'un produit de service pour nous », conclut Willem.

Pour plus d'informations : 
W. de Boer & Son
Willem de Boer
26 Oudijk
1617 KR Westwoud, NL
Cell : +31 (0) 612 438 991
willem@deboerwestwoud.nl  
www.deboerwestwoud.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)