Le grossiste viennois Peter Haas à propos de la campagne actuelle des fruits à noyau :

« Les fruits à noyau italiens sont d'excellente qualité, mais les ventes sont encore insatisfaisantes »

La saison des fruits à noyau est bientôt à son apogée. Des livraisons hebdomadaires croissantes de nectarines, de pêches et surtout de cerises arrivent sur le marché de gros de Vienne. En raison de sa proximité avec l'Italie, les produits de cette région ont toujours été une grande priorité dans le commerce viennois du frais. Mais les défis à court et à long terme pour ces fruits à noyau italiens sont nombreux, selon le spécialiste Peter Haas.

Depuis plusieurs semaines, le secteur est dominé par les fruits à noyau dans la société de négoce viennoise. « Il a beaucoup plu dans les zones de production italiennes et la situation est en partie catastrophique », explique Peter Haas lors d'une visite chez l'un de ses fournisseurs. Qualitativement, les cerises italiennes ont été pour la plupart excellentes. « En raison du prix élevé du produit, cela laisse beaucoup à désirer, mais c'est normal à cette époque de l'année et dans ces conditions. »

Les producteurs et les négociants espèrent que les températures vont bientôt grimper. « Pour les fruits à noyau et les fraises, par exemple, le temps doit être propice pour stimuler les ventes, c'est très important. »

Offre excédentaire et pression inévitable sur les prix
En plus des conditions météorologiques de cette année, le détaillant - qui achète plus de 90 % de ses produits importés d'Italie - est confronté à un problème majeur lié aux fruits à noyau. Selon M. Haas, les gros volumes d'importation bon marché des détaillants en alimentation en provenance d'Espagne, de Grèce et d'Italie et une production en constante expansion ont conduit à une offre excédentaire. « En conséquence, il faut s'attendre à une pression constante sur les prix, c'est pourquoi le point de départ pour nous en tant que grossiste de fruits de taille moyenne est très difficile. Néanmoins, j'espère toujours pouvoir commercialiser des produits de haute qualité en provenance d'Italie. »

Des opportunités qui restent à saisir
Selon Haas, le marché des fruits à noyau est toujours en développement. « Il y a environ 20 nouvelles variétés d'abricots qui sont testées en culture chaque année, et la consommation de nectarines et de paraguayennes est en augmentation constante ; et il reste des opportunités à saisir. »

Pour plus d'informations :
Haas Obst, Gemüse und Südfrüchte GmbH
Grand marché Inzersdorf
1230 Vienne
Tél. : +43 1 6175732
haasoffice@tmx.de
www.facebook.com/obsthaas/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)