Le marché du citron vert importé surmonte les écarts de prix

L'état actuel du marché des citrons verts importés est caractérisé par un approvisionnement régulier et des prix stables. 

« À l'heure actuelle, il y a un flux continu de fruits », déclare Steven Leal de S&J Distributing à Edinburg, au Texas. « Nous ne sommes pas inondés de fruits, mais les approvisionnements d’été sont bons et stables. »

Les citrons verts arrivent du Mexique et ont eu besoin de pluie. « Il y a eu des pluies saccadées la semaine dernière, mais cela semble avoir diminué dans l'ensemble », déclare Leal. « Ils n'en ont pas eu beaucoup, ce qui a posé des problèmes au niveau du calibrage au cours des derniers mois. »

Tandis que le volume correspond aux stocks à la même époque de l’année dernière, les petits fruits dominent le marché, en particulier les 230 et les 250. « Habituellement, le marché connaîtra de gros fruits avant de revenir à une nouvelle récolte plus petite. Mais nous n’avons pas vu une vague de gros fruits depuis des mois », déclare Leal. « En plus de la pluie, nous avions également commencé une nouvelle récolte qui s'est avérée être une autre récolte de petits calibres. C'est une combinaison des deux facteurs. »

Cela a créé des manques sur le marché. « Le gros fruit était sur le segment supérieur du marché ces derniers mois. Il y a deux semaines, les gros calibres coûtaient entre 32 et 34 dollars. Et un calibre 230-250 était à 7 $ », déclare Leal. « La semaine précédente, les fruits de gros calibre étaient à 38 dollars, tandis les tailles 230 à 250 étaient à 10 $ . » Il ajoute que les écarts de prix ont commencé il y a environ six semaines. 

Augmentation de la demande 
Parallèlement, la demande commence à se développer pour le citron vert. « Je considère le Memorial Day comme la porte d'entrée des tarifs d'été », affirme Leal. « Aujourd'hui, la demande commence à augmenter car les prix ont atteint des niveaux estivaux. Il y a une bonne évolution mais je pense que cela est largement dû au niveau des prix. Et il n'y a pas non plus de sursaturation de fruits. »

En fait, la sursaturation du marché a parfois posé problème. Selon Leal « Il y a plus de régions productrices que jamais au Mexique ». Il ajoute que la majeure partie des importations proviennent actuellement du Mexique et une petite quantité du Guatemala et de la Colombie. « Depuis des années, l’État de Veracruz est le principal producteur de citrons verts perses. Bien que ce soit toujours le producteur n°1, je pense que vous avez 12 à 14 États qui cultivent maintenant ces citrons, y compris des États de l’ouest du Mexique qui expédient leurs produits vers l’ouest et le centre des États-Unis. Il y avait une forte demande pour ce produit, mais tout le monde a eu l'idée en même temps donc en fin de compte l'industrie du citron vert perse peut parfois arriver à saturation. »

Cela dit, Leal constate à l’avenir que le marché se rapproche de la tarification estivale généralisée. « Les choses se sont stabilisées et nous commençons à voir cette semaine que les fruits ont atteint un bon calibre. Au lieu d'avoir une énorme quantité de 230 et 250, nous voyons beaucoup plus de 200 et 175. Nous verrons quelques baisses », dit-il. « Le gros fruit, c'est-à-dire les 110, 150 et 175, arriveront au cours des prochaines semaines, et nous atteindrons donc notre marché d’été, ce qui devrait durer environ trois mois. »

Pour plus d'informations : 
Steve Leal
S&J Distributing
Tél. : +1-956-383-5325
steve@snjdistributing.com  
www.snjdistributing.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)