Une nouvelle race de Bremia lactucae, Bl : 36EU identifiée et dénommée en Europe

Le Bureau International d’Évaluation du Bremia en Europe (IBEB-EU) a recueilli plus de 300 isolats de Bremia sur des laitues cultivées en Europe en 2018 et les a comparés aux 500 isolats trouvés en 2017. La plupart des isolats de 2018 appartenaient à des races locales. Cependant, une race déjà repérée en 2016 et 2017 a semblé en expansion et a été isolée dans diverses zones de production de laitue. L’IBEB-UE a décidé de désigner cet isolat comme nouvelle race Bl : 36EU. Il souligne l’importance des mesures de contrôle chimique et d’hygiène en plus de l’utilisation de variétés résistantes pour empêcher le développement de nouvelles races.

Le Bremia lactucae, agent causant le mildiou de la laitue, est génétiquement très variable. Au sein d’une même parcelle de production, plusieurs races peuvent coexister. L’IBEB-EU s’est réuni en novembre 2018 à Paris pour évaluer les 800 isolats de Bremia lactucae trouvés en Europe en 2017 et 2018. En 2018, les races les plus répandues étaient les trois races récemment dénommées Bl : 33EU, Bl : 34EU et Bl : 35EU. Elles étaient présentes dans 27 % des échantillons. Plus de 50 % des isolats rencontrés en 2017 et 2018 étaient de nouvelles races. La plupart d’entre elles a été trouvée
sporadiquement dans la même région, indiquant probablement des épidémies d’importance locale. Toutefois, un isolat déjà repéré au cours des années précédentes a semblé se propager sous forme de pandémie dans une zone de plus en plus vaste. Cette race représentait 16 % des isolats.

Un processus d’évaluation formelle démarré en novembre 2018 a permis à l’IBEB-EU de conclure en avril dernier que l’isolat candidat donnait des résultats d’essai cohérents. Il a été désigné nouvelle race
Bl : 36EU (EU-C sextetcode : 55-15-01; DE1620). Bl : 36EU est largement répandu en Europe et se trouve entre autres en France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Autriche, Suisse et Scandinavie. Cette race peut être décrite comme une variante plus virulente de Bl : 34EU, capable de contourner une source de résistance supplémentaire.

Occasionnellement, des isolats d’importance locale sont susceptibles de causer de sérieuses difficultés. Cette diversité d’isolats complexifie la dénomination officielle de tous les isolats importants de Bremia. L’évolution vers des épidémies plus locales semble due au succès de l’introduction d’une gamme toujours plus large de gènes de résistance par les obtenteurs. Bien que les semenciers fournissent les producteurs en variétés disposant des résistances aux races Bl: 16 à Bl: 35EU, le Bureau souligne cependant que cela ne constitue pas une assurance totale contre le Bremia.

Le Bureau pointe aussi du doigt l’importance d’un contrôle phytosanitaire et des mesures d’hygiène en complément à la résistance variétale. L’application de fongicides, particulièrement au stade jeune plant,
apporte une protection additionnelle aux cultures résistantes au Bremia. Ceci aide à prévenir le développement de nouvelles races de Bremia. Des mesures d’hygiène adaptées, telles que le ramassage
des déchets végétaux et des plantes malades, réduit la dissémination du Bremia dans les cultures de laitue.

Une information complémentaire sur le set de détermination et les sextet-codes est disponible sur le site web de l’ISF : http://www.worldseed.org/our-work/plant-health/other-initiatives/ibeb/ 

L’IBEB-EU est constitué de représentants des associations semencières française, l’Union Française des Semenciers (UFS), et néerlandaise, Plantum, et d’organisations indépendantes
GEVES/SNES et Naktuinbouw.

L’iBEB est soutenu par plusieurs chercheurs sur le Bremia en Europe. Les sélectionneurs de laitue de Bejo Zaden, Enza Zaden, Gautier Semences, Monsanto, Nunhems, Rijk Zwaan, Syngenta et Vilrmorin représentent leurs associations professionnelles respectives.

Tous les isolats dénommés et les semences des variétés du set de détermination EU-C sont disponibles auprès de GEVES/SNES (France) et au Naktuinbouw (Pays-Bas).

Pour plus d'informations :
SNES-GEVES France
Valérie Grimault
Tél. : 02 41 22 58 00
valerie.grimault@geves.fr 

UFS
Marine Bonati
Tél. : 06 89 54 24 61
marine.bonati@ufs-asso.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)