Sabine Bouvier et Marine Doussau, Top’Alliance :

« La RSE est au cœur de nos actions »

Déjà engagée dans plusieurs démarches de qualité notamment par la détention du certificat Global Gap et depuis 2011 et l’IFS High level, Alinéa souhaite aller plus loin en instaurant une véritable « politique RSE » au sein de l’entreprise. « En plus de notre engagement dans le Collectif Nouveaux Champs avec le label ZRP, nous sommes en train de nous lancer cette année dans une démarche HVE. Et pour l’avenir, nous souhaitons instaurer une politique globale RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), qui rassemble nos engagements dans les volets social, environnemental et qualité », raconte Marine Doussau du service qualité de Top’Alliance.


Marine Doussau et Sabine Bouvier

Une volonté de diminuer son empreinte environnementale
En installant 8000 m2 de panneaux solaires sur les toits et en menant une politique de tri et de réduction des déchets, l’entreprise souhaite ainsi « s’engager durablement pour la planète ». Une implication que les GMS demandent de plus en plus à leurs fournisseurs : « Nos clients sont très sensibilisés aux actions environnementales que nous mettons en place. Même si ces efforts ne seront pas tous directement communiqués au consommateur, chacun nous demande de nous engager sur un certain nombre de points », explique alors Sabine Bouvier, du service commercial de l’entreprise.

La parité : une valeur qui a son importance
« Nous avons autant de femmes que d’hommes qui travaillent dans nos bureaux. La parité est un point important pour notre directeur général Hervé Hel ». Bien qu’il soit plus compliqué de l’obtenir en production, chaque candidature est examinée avec attention, indépendamment du genre. « Nous avons par exemple une préparatrice à qui notre directeur a donné sa chance il y a plusieurs années de cela. C’est un poste physique pour lequel elle est très performante. Une autre de nos collaboratrice travaille en production depuis une quinzaine d’années, et beaucoup de femmes dans l’entreprise occupent des postes à responsabilité », explique Sabine.


Ludivine et Dominique, conditionnent manuellement de l'ail


Cindy, en train de trier de l'ail à la main

Des projets menés sur le plan social
« Notre directeur est très sensibilisé sur le bien-être au travail. Une psychologue du travail est venue sur site il y a quelques temps pour les salariés de la production dans le cadre d’un projet social. Nous menons une réelle politique d’amélioration des conditions de travail pour les salariés, qui est récompensée par un très faible taux d’arrêt de travail ».

L’entreprise souhaite également agir en tant qu’acteur sociétal, en créant des partenariats avec des écoles maternelles et supérieures, en engageant des jeunes en alternance, mais aussi en travaillant avec des ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) : « Nous faisons travailler un ESAT à Lautrec. Les employés viennent alors travailler sur notre site, dans des conditions de travail qui leur sont adaptées ».

Par ailleurs, la plupart des collaborateurs d’Alinéa sont SST (sauveteurs et secouristes au travail), une formation offerte par l’entreprise.

A propos de Top’Alliance
Top’Alliance est la filiale commerciale d’Alinéa, coopérative d’ail créée en 1960, pour devenir en 1998 une organisation de producteurs. Les activités de la coopérative sont réparties sur trois sites. Le premier à Beaumont de Lomagne, qui accueille le siège de l’entreprise et conditionne la plupart des produits, le second dans le Tarn, spécialisé dans le conditionnement de l’ail de Lautrec, puis un troisième site de stockage à Lectoure dans le Gers.

Avec 240 producteurs adhérents, la coopérative a commercialisé l’année dernière 7000 tonnes d’ail - son cœur de cible - 5000 tonnes d’oignon et 1200 tonnes d’échalote. « Le fait d’être une coopérative nous permet d’avoir une traçabilité de grande qualité en maîtrisant l’ensemble de la chaîne, de la semence à la commercialisation en passant par la production », explique Sabine. Car la coopérative produit également des semences. Elle travaille en collaboration avec des organismes de recherche tels que l’INRA et le Ctifl, et 45 semenciers produisant ainsi 600 tonnes de semence de 10 variétés d’ail différentes.

Pour plus d’informations :
Hervé Hel
Top'Alliance
ZA de Bordevielle
82 500 Beaumont de Lomagne
Tél. : +33 5 63 26 28 00
www.topalliance.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)