Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Italie : Quatre-vingts hectares de pastèques endommagés par la grêle à Tarente

« 100 % de mes récoltes ont été endommagées, elles ne valent plus rien. D'habitude, je produis différents calibres pour me démarquer aussi à l'étranger, mais il ne reste rien », raconte Tommaso Lella, propriétaire d'une entreprise à Ginosa (Tarente) frappée par la tempête du 10 juillet 2019. Ce sont environ 80 hectares de pastèques (sans pépin, variétés mini et longues) qui ont été touchés.

A gauche, des mini pastèques endommagées par la grêle. A droite, l'entrepreneur Tommaso Lella.

La péninsule italienne est de plus en plus touchée par des phénomènes météorologiques extrêmes et violents qui affectent l'ensemble du secteur agricole. « C'est fini pour moi cette année, surtout après des problèmes similaires au cours des derniers mois, qui ont fait grimper les coûts de gestion. »

« Après une planification minutieuse, mes variétés me permettent de commercialiser des pastèques précoces et tardives avec un calendrier de production qui atteint la mi-septembre. Je cultive différents cultivars - Nikita, Orininja, Riverside, Denise, Belinda, Caravan, Melania, Prestige etc. »

« Les fruits ont l'air d'avoir été frappés par un marteau. Bien sûr, il y a des produits qui sont encore bons, mais ils sont dépréciés une fois qu'ils arrivent sur les palettes et beaucoup de marchés ne les collectent même pas. »

« L'épaisse végétation protégeait les fruits par endroits, mais il y a encore des microlésions. Les grêlons n'étaient pas si gros après tout, mais c'est la force du vent qui était inquiétante, ça ressemblait à une tornade et ça a endommagé diverses structures. »

« La consommation a chuté ces derniers jours et les marchés étrangers n'envoient pas de commande. Pour que nos produits soient attrayants, il faut qu'ils soient corrects et beaux, mais c'est inutile maintenant que la grêle a tout détruit. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)