Détection simultanée des principaux virus dans les pastèques

La pastèque est une culture très importante pour le Brésil en raison de ses aspects économiques et sociaux, principalement dans les régions du nord et du nord-est. Les pastèques peuvent être naturellement infectées par plusieurs virus de manière simple ou mixte, ce qui rend le diagnostic difficile et nécessite des techniques spécifiques.

Des scientifiques de l'Université fédérale de Tocantins ont détecté et vérifié la présence du virus de la mosaïque du concombre (CMV), du virus des tâches en anneaux du papayer de type W (PRSV-W), du virus de la mosaïque de la pastèque (WMV), du Virus New Delhi ou chlorose (ZLCV) et du virus de la mosaïque jaune de la courgette (ZYMV) ainsi que les principaux virus des cucurbitacées au Brésil en utilisant un test RTPCR (amplification en chaîne par polymérase avec transcriptase inverse multiplexée).

Les symptômes de l'infection virale des plantes de pastèques obtenues dans les principales régions productrices de pastèques dans l'état de Tocantins.

Des échantillons de feuilles de pastèques infectées en phase de reproduction, dans les principales régions productrices de pastèques des municipalités de Gurupi, Porto Nacional, Lagoa da Confusão et Formoso do Araguaia (État de Tocantins), ont été collectés et analysés.

Les oligonucléotides ont été conçus en fonction des parties conservées du génome du virus. La PCR duplex a permis de détecter toutes les combinaisons de virus, sauf la ZLCV avec la ZYMV. La taille des produits amplifiés était de 644 pb (CMV), 535 pb (WMV-2), 398 pb (PRSV-W), 244 pb (ZLCV) et 214 pb (ZYMV). Des infections mixtes ont été détectées dans 80 % des échantillons dans toutes les municipalités.

« La détection des virus par des techniques rapides et fiables peut être un outil important en virologie végétale dans la lutte contre les maladies dans les champs de production et les barrières phytosanitaires. Le panorama actuel de la production de pastèque au Brésil et dans le monde indique qu'une détection et une différenciation simultanées efficaces du CMV, PRSV-W, WMV, ZLCV et ZYMV sont nécessaires en raison de la présence naturelle de ces virus dans les infections mixtes », ont expliqué les scientifiques. « A notre connaissance, il s'agit du premier rapport sur l'utilisation de la TRM-PCR pour la détection simultanée de ces cinq virus qui affectent les cultures de pastèques en Tocantins. Les tests de TmR-PCR développés fourniront une méthode simple pour la détection de virus multiples dans la culture de pastèque au Brésil. De plus, la spécificité des oligonucléotides permet le développement de distributions épidémiologiques, spatiales et temporelles du virus à l'étude ».

Source : Raimundo Wagner de Souza Aguiar, Adelmo Rodrigues Martins, Vitor L. Nascimento, Aristóteles Capone, Lara Teixeira Melo Costa, Fabrício Souza Campos, Rodrigo Ribeiro Fidelis, Gil Rodrigues dos Santos, Renato de Oliveira Resende, Tatsuya Nagata, « Multiplex RT-PCR identification of five viruses associated with the watermelon crops in the Brazilian Cerrado », 2019, African Journal of Microbiology Research, vol. 13, p. 60 à 69.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)