Marché européen de la pomme de terre (semaine 37)

France : Rendements inférieurs à la moyenne pluriannuelle

Marchés physiques européens
récapitulatif des cours (source : NEPG) :

Belgique
message des marchés Fiwap / PCA :

Marchés fermes, avec toujours très peu d’offre. Les rendements finaux en variétés de conservation restent incertains (les prélèvements confirment régulièrement une faible croissance tardive). La sécheresse persistante rend les arrachages difficiles (certains sols deviennent trop secs). Les usines restent globalement peu actives à l’achat à côté de leur approvisionnement sous contrat. L’export est présent, vers les pays de l’Est et vers la Pologne en particulier, mais d’autres destinations se manifestent également (Italie, Moyen-Orient…).

Prix pour le tout venant, 35 mm+, min 60 % 50 mm+, min 360 g/5kg de PSE, vrac, fritable, départ, hors TVA, livraison directe :

Hâtives industrielles : principalement 10,00 €/q pour les derniers volumes disponibles ; marché ferme ;

Bintje : 10,00 à 12,50 €/q, marché ferme.  La demande provient essentiellement des éplucheurs.

Fontane et Challenger : non cotées par manque de transactions.

Prix en veiling / criée de Roulers (source : REO via PCA) : le 09 septembre : Prix pondéré (rouges et blanches) pour pdt ramassées à la main : 0,21 €/kg hors TVA. Appro : 19 t.

Marché à terme 
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:

France
Rendements inférieurs à la moyenne pluriannuelle (source : UNPT / CNIPT) :
240 parcelles de échantillonnées en semaines 33 et 34 montraient un rendement moyen de 40,2 t/ha, contre 42,2 t/ha de moyenne pluriannuelle. Le rendement avait progressé que de 6,1 t/ha en 2 semaines, soit 435 kg/ha.jour (parcelles irriguées et sèches confondues, toutes variétés).

Pays-Bas
(Très) peu de transactions sur un marché attentiste, influencé par la faible progression des rendements en fin de culture observée dans les principales régions de production. Les usines continuent d’afficher des prix de 10,00 €/q, mais sans grande activité d’achat. Peu d’offre se manifeste compte tenu de la fermeté du marché soutenue par la sécheresse persistante. Les transactions réelles observées se situent entre 10,00 et 14,50 €/q selon variété et destination. L’export reste actif, et l’offre en légère hausse est facilement absorbée par la demande issue de Pologne, Roumanie, Caraïbes, Afrique et Moyen-Orient, sur base de 18,00 à 20,00 €/q calibré en big-bags ou sacs départ.

Allemagne
La saison des hâtives est terminée ou quasi. Baisses sur le marché du frais, chair ferme à 21,17 €/q la semaine passée et chair tendre & farineuse à 19,83 €/q. Demande de Pologne, Tchéquie, Roumanie

Prix inchangés sur le marché de la transformation, prix stables avec les hâtives industrie entre 10,00 et 11,00 €/q , Fontane / Challenger entre 11,00 et 11,50 €/q, Zorba  entre 11,25 et 11,75 €/q et Innovator entre 11,75 et 12,25 €/q.

Pommes de terre bio : le prix des bio est plus élevé que l’an passé.  

Grande-Bretagne 
Prix moyen AHDB marchés libres semaine 35 (se terminant le 31/08) : 16,25 €/q (contre 17,54 €/q (toutes variétés tous marchés confondus) en semaine 34).


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)