La saison ukrainienne de la pomme est difficile mais prometteuse

L'Ukraine se prépare à une saison pomicole difficile, comme dans le reste de l'Europe. Les gelées et la grêle au printemps et au début de l'été ont endommagé une assez grande quantité de pommes. Seules quelques régions d'Ukraine ont réussi à l'éviter. Le temps est parfait en ce moment, les producteurs ukrainiens se préparent donc à récolter des variétés très sensibles.

Maxim Kulik est le PDG de la société commerciale ukrainienne Vinaigrette. Ils récoltent des pommes depuis quelques semaines maintenant. Selon Kulik, la saison sera rude. « La saison 2019-2020 sera difficile partout, y compris en Ukraine. Les gelées et la grêle au printemps et au début de l'été ont endommagé beaucoup de fruits, seules quelques régions d'Ukraine ont été épargnées. Heureusement, nos cultures se trouvaient dans des régions où les dommages n'étaient pas trop graves et lorsque nous avons commencé à récolter il y a deux semaines, nous en avons eu la confirmation. D'expérience, je sais que nous ne devrions pas entreposer des fruits endommagés par la grêle mais plutôt les vendre avant le début de la nouvelle année. Ça nous a donné pas mal d'opportunités. »

Actuellement, le temps en Ukraine bon. Kulik espère que le temps restera comme il est : « Pendant l'été et même en ce moment, le temps a été parfait pour les pommes ; beaucoup de soleil, assez d'eau et une différence de température entre la nuit et le jour. Il en résulte une bonne coloration et une forme solide pour presque toutes les variétés. Toutefois, le gel et la grêle du printemps ont mis un frein aux cultures de nombreux agriculteurs. Nous espérons vraiment que le temps sera le même que maintenant pour les trois ou quatre prochaines semaines. D'ici là, nous devrions être en mesure de récolter les variétés les plus sensibles, qui doivent être récoltées très soigneusement. Le beau temps rendra ce processus beaucoup plus facile. »

D'une manière générale, la récolte européenne de pommes fournira un volume inférieur à celui de la saison précédente. Il en va de même pour l'Ukraine, même si les prévisions ne sont pas tout à fait claires sur les chiffres exacts. « Les prévisions ne sont pas toutes identiques, mais le montant le moins élevé se résume généralement à 10 %, 20 % ou 30 %. Nous pourrons être sûrs de nos volumes une fois les vendanges achevées. Pour l'instant, notre entreprise prévoit d'exporter environ 5 000 à 10 000 tonnes, mais cela dépendra des conditions météo des trois à quatre prochaines semaines. »

Pour Vinaigrette, le principal marché d'exportation est le Royaume-Uni, mais ils détiennent également une part de marché dans les pays scandinaves et dans plusieurs pays asiatiques, comme Singapour et la Malaisie. « Au cours des deux dernières années, nous avons essayé de construire une chaîne d'approvisionnement vers les pays africains, parce que c'est un marché énorme et en pleine croissance. Cette saison, nous pensons être en mesure d'effectuer quelques expéditions d'essai dans cette région », explique M. Kulik. « Nous offrons à tous nos clients les 5 meilleures variétés : Royal Gala, Golden, Granny Smith, Red Delicious et Pinova. Mais nous cultivons également 7 à 10 autres variétés qui pourraient également être exportées. Elles sont moins connues à l'étranger, ce sont par exemple les Remo, Jonagold et Jonaprince.»

La guerre européenne contre le plastique est intéressante pour Vinaigrette. « Comme toujours, nous avons des boîtes en carton. Il y a les boîtes de 12 kg avec 2 couches et 18 kg avec 5 couches. Elles portent notre logo et nos informations, car nous nous soucions de notre marque sur tous les marchés que nous desservons et c'est important pour nous. La tendance européenne de l'emballage sans plastique est vraiment intéressante pour nous et nous avons déjà commencé des essais d'emballages sur le marché local pour améliorer nos conditionnements » conclut Kulik.

Pour plus d'informations : 
Maxim Kulik
Vinaigrette LLC
Tél. : +38 0999 100 251
sales@trebyan.com  
www.vinigrette.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)