Reginald Jordens (Vita World) voit des opportunités sur le marché allemand

« L'industrie du frais grecque doit se réinventer après l'embargo russe »

Pour l'industrie grecque des produits alimentaires frais, le boycott de la Russie introduit il y a quelques années a été une grande déconvenue ; pendant des années, les Russes ont été parmi les plus grands importateurs de produits frais grecs. L'exploration de nouveaux marchés est maintenant le leitmotiv et les premiers pas dans le commerce de l'Europe occidentale ont déjà été faits. Les taux de croissance actuels des exportations laissent présager un avenir prometteur : la demande de produits grecs augmente en Allemagne, en France, en Scandinavie et au Moyen-Orient, entre autres, selon les propos de Reginald Jordens, directeur général de la société néerlandaise Vita World.

Les raisins grecs de toutes les variétés sont actuellement disponibles.

« Dans les coopératives de producteurs je vois une volonté d'aborder de nouveaux marchés », a déclaré le détaillant expérimenté. Il y a exactement un an, Vita World travaillait surtout avec les principaux fournisseurs de l'assortiment complet de fruits grecs (principalement agrumes, fruits à noyau, kiwis, melons, grenades et raisins). Actuellement, l'entreprise dispose déjà de canaux de vente en Pologne et en Europe de l'Est dans le secteur de la distribution alimentaire. « En ce moment, nous sommes également en pourparlers pour la première fois avec des acheteurs au détail allemands et britanniques », explique M. Jordens.

Grenades grecques 

Une innovation progressive
La vente de volumes plus importants dans la distribution alimentaire en Europe de l'Ouest exige une approche complètement différente de celle de l'Europe de l'Est et de la Russie. Les conditions en matière de gestion de la qualité, d'emballage, etc. sont particulièrement strictes. Dans ce contexte, Jordens note un changement structurel progressif chez ses fournisseurs grecs.

« Ils sont ouverts à l'innovation, mais nous avons du mal à nous restructurer. L'industrie de l'emballage ainsi que d'autres fournisseurs doivent également participer à ce changement en même temps. Cette année, cependant, nous avons déjà chargé de grandes quantités de fruits à noyau dans des caisses à la place des planches en bois qui ont fait leurs preuves. On peut donc déjà parler d'innovation. »

Agrumes grecs

Le producteur mise aussi pleinement sur l'avenir : « En termes d'agrumes, l'Espagne devance de loin la Grèce. Dans le cas des raisins, néanmoins, les Grecs essaient déjà de nouvelles variétés - principalement des variétés Ara - en culture, à titre d'essai. Il ne faut toutefois pas oublier que la structure coopérative grecque est constituée en grande partie de petits producteurs traditionnels d'une superficie de quelques hectares. Cette structure n'est en aucun cas comparable à celle d'autres grands pays producteurs européens. »

Projets à l'étranger
Vita World ne fournit pas seulement des fruits grecs aux détaillants, grossistes et transformateurs européens, mais aussi des produits néerlandais sont exportés en Grèce. À l'heure actuelle, la jeune entreprise étend rapidement son réseau à l'étranger pour livrer des volumes plus importants de bananes, de melons et d'ananas à ses clients dans un proche avenir. « Au cours de la dernière campagne, nous avons déjà livré des melons du Costa Rica et nous le ferons de nouveau au cours de la prochaine saison. De plus, nous fournissons également du gingembre toute l'année par l'intermédiaire d'un partenaire commercial chinois. »

Fruits à noyaux grecs

Bien que Jordens se soit fixé comme objectif de développer progressivement son entreprise au cours des prochaines années, l'accent sera mis dans un premier temps sur la Grèce et les produits étrangers. « Du côté du client, mais je vois certainement des opportunités de croissance. La Scandinavie et la France sont presque un nouveau territoire pour nous ; en outre, nous nous efforçons également de nous implanter dans les pays D-A-CH (Allemagne, Suisse, Autriche), » confirme l'importateur, qui est basé à proximité immédiate de la frontière germano-néerlandaise. « Après tout, nous avons aussi les premiers contacts à Dubaï et au Moyen-Orient. A mon avis, c'est aussi un marché en croissance intéressant. »

Pour plus d'informations : 
Vita World BV
GF: Reginald Jordens
Catsstraat 36
7471XR Goor
Tél. : 0031618126248
vita-world@mail.com  
www.vita-world.nl   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)