Séminaire d'Erica Renaud de Vitalis au sujet du marché bio

« La saveur et la sécurité alimentaire sont de plus en plus au centre des préoccupations du consommateur »

Les visiteurs de la cérémonie du 25e anniversaire de Vitalis ont pu suivre différents séminaires. Erica Renaud de Vitalis s'est concentrée sur les tendances et les développements dans le secteur biologique.

« Nous devons faire face aux changements de la société », commence-t-elle. « La population vieillit et les familles rétrécissent. Nous mangeons de plus en plus de plats préparés. Les gens se préoccupent aussi de plus en plus de leur santé, de leur bien-être et de l'environnement. »

Ces cinq facteurs ont un impact sur le marché biologique. Mais quels sont les moteurs de la croissance de ce marché ? « Les consommateurs recherchent des produits plus durables ; la production ne doit pas nuire à l'environnement. Cela se voit dans l'évolution du secteur de l'emballage - passant du plastique à des options plus durables. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, il est également de plus en plus important de prolonger la durée de conservation des fruits et légumes, et la génétique joue un rôle majeur à cet égard. »


Erica Renaud au 25ème anniversaire de Vitalis.

Hygiène alimentaire
Erica a également remarqué que les consommateurs pensent que les aliments bio sont plus sûrs et plus nutritifs. « C'est dû à la non-utilisation de pesticides. En Amérique, en particulier, beaucoup de gens se préoccupent de la traçabilité des aliments et c'est pour cette raison qu'ils choisissent consciemment des produits biologiques. »

« On constate également une augmentation de la culture couverte. L'agriculture biologique sous serre est également en hausse aux Pays-Bas. En Amérique, certains supermarchés l'exigent pour des raisons de sécurité alimentaire. Il existe aussi plus de 200 certifications à cet effet. La tendance chez les détaillants américains est : plus l'étiquette est stricte, mieux c'est. »

Accent sur la saveur
L'une des tendances les plus marquantes selon Erica c'est l'accent mis sur le goût. « Les consommateurs recherchent des saveurs variées, une diversité culinaire et des produits authentiques de qualité. Ils partagent ensuite leurs expériences sur les réseaux sociaux. »

Beaucoup de gens sont aussi favorables au principe « du local pour le local ». Ce n'est pas toujours le cas lorsqu'il s'agit de produits bio. Cela peut toutefois jouer un rôle dans leurs ventes. « La promotion des produits saisonniers augmente énormément ».

Erica a souligné que ces tendances peuvent différer d'un pays à l'autre. Mais le marché biologique s'inscrit bien dans les tendances mondiales de la durabilité et de l'économie circulaire. Ces tendances sont centrées sur la lutte contre les déchets résiduels. Ils se concentrent sur les produits qui peuvent être récupérés rapidement. « Le climat est en train de changer. Il y a donc un réel besoin de produits capables d'y répondre de manière flexible. »

Prédictions
À la fin de son séminaire, Erica a fait quelques prédictions. « Je pense qu'à l'avenir, les agriculteurs conventionnels devront intégrer des cultures biologiques car les grands détaillants vont commercialiser certains produits, mais seulement s'ils sont biologiques. Je m'attends également à ce que la culture couverte augmente pour d'autres produits, parmi eux, la laitue, les melons, les courgettes et les herbes fraîches. »

Des détaillants néerlandais comme Albert Heijn et Jumbo sont actuellement très axés sur la vente en ligne. Erica prévoit toutefois que tous les détaillants auront leur propre service de livraison. Ils fourniront ici une large gamme de produits biologiques.

Pour en savoir plus sur les tendances du secteur biologique en matière de marketing, cliquez ici.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)