Les Saveurs de Jade

Des fruits exotiques et des agrumes dans des serres bretonnes

Cultiver des fruits exotiques et des agrumes en Bretagne, c’est possible. Sur ses trois hectares de serres, Gilles Le Bihan cultive des fruits du dragon (pitaya), du citron caviar, de l’aloe vera et bien d’autres produits. Il est un des seuls en Europe à le faire dans son exploitation « Les Saveurs de Jade ».

« Nous avons commencé il y a quatre ans avec une plante de fruits du dragon, » raconte Gilles. « Il a fallu trois ans pour entrer en production. L’année dernière nous avions trois fruits mais les récoltes commencent à être plus conséquentes pour la première fois cette année. Aujourd’hui on développe aussi tout ce qui est agrume, notamment des citrons. »

En général, le fruit du dragon n’a pas un goût explosif. « Mais, des trois variétés qui existent, je cultive la rouge, qui est la variété la plus gustative. Je ne sais pas s’il y a une différence de goût entre mes pitayas et ceux qui viennent des zones tropicales, mais en tout cas les miens sont bons et sucrés et le goût reste en bouche pour longtemps. Au niveau santé, le pitaya n’est pas mal non plus. »

Tout en biocontrôle 
Selon Gilles, il n’est pas toujours simple de cultiver des fruits tropicaux dans le Finistère. « Mais c’est un défi intéressant. Nous nous renseignons en visitant des expositions et en allant sur internet. On y arrive. » Gilles essaie de travailler tout en biocontrôle, donc sans pesticide de synthèse. « On découvre des insectes et des maladies que nous ne connaissions pas encore, et on travaille dessus. On apprend énormément de choses. »

Un marché local
Les produits des Saveurs de Jade commencent à se vendre. « Je travaille en direct avec des restaurateurs et des petites enseignes locales. Pour l’instant, le but est de continuer à se développer à ce niveau puis après nous irons attaquer les plus grosses enseignes. » Les pitayas et les agrumes sont commercialisés sous la marque Pointe de Zeste. 

Des fruits du dragon à la place des tomates
Avant, Gilles était producteur de tomates. Il cultive toujours des variétés anciennes et des tomates cerises. « Mais le marché des tomates est de plus en plus tendu. Aujourd’hui les serres sont grandes avec des coûts relativement bas. Personnellement, mes trois hectares me suffissent. J’essaie de me retrouver en cherchant des produits un peu rares et différents qui nous permettent de nous démarquer. »

Pour plus d’informations :
Les Saveurs de Jade
Tél. : +33 6 74 84 86 03
Gilles.lebihan29@gmail.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)