Le marché européen de l'ail ralentit en raison d'une faible demande et de stocks importants

Les exportations chinoises d'ail se sont rapidement améliorées au cours des dernières années. Selon un opérateur italien, le marché chinois souffre d'une « spéculation » et de l'intervention de grands groupes financiers qui modifient les flux commerciaux traditionnels généralement basés sur la demande, l'offre, le climat, la qualité et la quantité.

« Cette année, le marché a été fortement affecté par ces anomalies et, contrairement aux attentes, les prix ont été très élevés pendant les deux premiers mois de la campagne. Il s'agit d'une anomalie, car les cours auraient dû être bas en raison des stocks importants de 2018 et de l'augmentation des volumes en 2019. » 

Résultat : les valeurs après-vente estimées entre 1,80 $ et 2,00 $/kg ont chuté à 1,30 $ et 1,50 $/kg pour remonter au niveau actuel de 1,60 $ et 1,80 $/kg. 

« Le marché européen en a été fortement affecté. Au cours des premiers mois, les ventes ont été bonnes pour les producteurs espagnols tant en Europe qu'en Amérique centrale et du Sud. Cependant, le marché européen est actuellement assez lent, avec une faible demande et des stocks considérables. Malheureusement, cette situation n'augure rien de bon pour les mois d'hiver. » 

« Entre-temps, les ventes en Amérique du Sud sont faibles en raison de la disponibilité de nouvel ail en provenance d'Argentine et il y a aussi des volumes considérables en provenance du Pérou, qui commence à exporter en Europe et en Amérique centrale et du Sud. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)