Septembre et octobre ne sont pas de bons mois pour les raisins de table italiens

« Bien que les raisins de table ne marchent pas vraiment bien jusqu'à présent, on peut dire que les variétés sans pépins sont plus populaires que celles avec pépins. La campagne des raisins sans pépins devrait se terminer vers le 20 novembre. Les prix ont généralement été relativement élevés, néanmoins, l'offre étant épuisée, ils pourraient encore augmenter au cours des prochaines semaines », explique Giacomo Suglia, président de l'association de producteurs et exportateurs Apeo. 


 
« Les premiers mois de commercialisation ont été plutôt décevants pour les producteurs en raison du temps chaud et des bas prix. L'augmentation continue des coûts fixes n'aide pas les producteurs, qui doivent faire face à des coûts de main-d'œuvre, d'énergie, de pesticides et de transport plus élevés. Ces derniers semblent plus élevés en Italie que dans les autres pays (environ 0,25 à 0,30 €/litre de plus). La seule façon de se démarquer c'est par la qualité. La production nationale a toujours été synonyme de qualité nutritionnelle et phytosanitaire. Le niveau Brix pendant cette campagne était en fait plus élevé que l'année dernière. »

« La consommation de raisin de table a augmenté ces derniers jours grâce aux températures plus basses. Nous devons profiter de ce phénomène, car les clémentines n'ont pas encore mûri dans de nombreuses régions. »

« Si nous devions faire une évaluation, on pourrait noter un signe négatif en septembre et octobre, les principaux mois des ventes. Quoi qu'il en soit, nous espérons que la situation pourra s'améliorer avec les raisins traditionnels - malgré la demande limitée, ils devraient être disponibles jusqu'à Noël. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)