William Trapon, Trapon Champignons :

« Nous avons l’impression que tous les cèpes des dernières années ont poussé cette année »

C’est une campagne exceptionnelle pour le champignon sauvage en termes de volumes en France, rapporte William Trapon de Trapon Champignons. Surtout en ce qui concerne les cèpes, qui sont sortis de terre en grand nombre. « Les dernières trois ou quatre années ont été difficiles car les volumes étaient petits. Cette année, on a l’impression que tous les cèpes des dernières années ont poussé en une seule année. »


William Trapon entouré par une partie de l'équipe

Trapon Champignons a commercialisé des cèpes sans arrêt pendant quasiment trois mois. « Ça fait plaisir de revoir le produit français en aussi grand nombre. De plus, la qualité est au rendez-vous. » Contrairement aux volumes français, il y avait assez peu de produits dans les pays de l’Est pour cette campagne.

William explique que sur le marché français, il faut bien cibler les calibres selon les différentes régions de France. « Si vous envoyez un cèpe à Paris dont le chapeau fait plus de 12 ou 15 centimètres, ça ne les intéresse pas. Inversement, si vous envoyez de petits bouchons vers le sud-ouest de la France, ça ne va pas les intéresser non plus. Les habitudes de consommation différentes font partie du charme du métier. »

Avec l’arrivée du froid, le cèpe tend à s’arrêter doucement et Trapon Champignons commence la commercialisation des produits d’hiver, comme la chanterelle grise, la chanterelle jaunissante et le pied de mouton. « Avec les pluies des trois dernières semaines, on espère avoir une campagne intéressante jusqu’à la fin de l’année. » Les produits français seront complétés par des girolles des États-Unis et du Canada.

Selon William, les ventes sont toujours un peu plus calmes dès que le cèpe s’arrête. « Le cèpe est la locomotive des champignons. Il y a encore des régions en France où quand on parle de champignons, on parle forcément de cèpes. Nous fournissons des grossistes qui n’achètent que des cèpes. C’est un produit intéressant, entre autres parce que le cèpe est difficile à travailler. Il s’abîme vite. »

Selon William, il y a encore beaucoup de champignons dans les forêts. « Quand il y a beaucoup de champignons, il y en a pour tout le monde. Il y a plein d’endroits inaccessibles dans les grandes forêts, et je ne pense pas que nous cueillions le dixième de ce qui pousse dans les bois. »

Pour plus d'informations :
Trapon Champignons
109 Avenue de Lyon
63600 Ambert
France
Tél. : +33 (0)4 73 82 20 08
trapon.champignons@orange.fr  
www.traponchampignons.fr  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)