Projet LIFE ALGAECAN

Huercasa teste avec succès un système d'épuration des eaux usées novateur à base d'algues

Huercasa, entreprise leader dans la production de légumes prêts à l'emploi au niveau européen, teste avec succès un système d'épuration des eaux usées issues de la transformation des légumes à base de microalgues, une technique pionnière en Europe appartenant au projet LIFE ALGAECAN.

Ce projet est financé par l'Union européenne dans le cadre du programme LIFE, l'instrument financier de l'Union pour promouvoir des projets de démonstration dans le domaine de l'environnement. Cette semaine, des représentants de la Commission européenne ont visité l'usine de Huercasa à Sanchonuño pour vérifier les progrès réalisés dans le cadre du programme.

L'objectif principal du projet est de réduire l'impact environnemental et le coût économique de la production végétale en traitant les eaux usées produites par ce type d'industries au moyen de microalgues hétérotrophes.

Les microalgues hétérotrophes sont des algues qui ont besoin de composés organiques pour leur nutrition et qui se développent même en l'absence de lumière. Elles ont un grand potentiel pour éliminer le carbone organique et divers types de composés azotés et phosphorés des eaux usées, car elles l'utilisent comme source de carbone et d'énergie sans avoir besoin de la lumière du soleil. 

Le projet a démarré en octobre 2017 et est actuellement en phase de démonstration. En février 2020, le démonstrateur de Sanchonuño doit être transféré en Slovénie, dans les installations de la société VIPI, autre partenaire d'ALGAECAN, pour vérifier son fonctionnement avec d'autres types d'eaux et dans d'autres conditions environnementales.

Après les premiers essais effectués ces derniers mois par Huercasa, il a été constaté que l'eau purifiée obtenue respecte les limites légales de rejet, en plus d'éliminer complètement les boues qui sont habituellement générées par le processus traditionnel de purification en milieu aérobie. Les microalgues sont obtenues comme sous-produits et peuvent être utilisées comme engrais ou pour l'alimentation animale.

Le fait que l'ensemble du processus se déroule en l'absence de lumière permet de travailler avec des cuves fermées, ce qui réduit considérablement l'espace requis pour le processus de purification. Avec d'autres méthodes, réalisées dans des conditions autotrophes, de grandes surfaces sont nécessaires pour que les algues reçoivent la lumière nécessaire à la purification de l'eau.

Le prototype de l'usine est également alimenté par des sources d'énergies renouvelables, en particulier l'énergie solaire et la biomasse, car l'idée est de minimiser l'empreinte carbone et les coûts d'exploitation.

Le but ultime du projet est que ses résultats soient reproduits ailleurs.

Le consortium du projet ALGAECAN est formé par le Centre technologique CARTIF (en tant que coordinateur), HUERCASA (Espagne), l'Université d'Athènes (Grèce), le Centre technologique AlgEn (Slovénie) et VIPÎ (Slovénie).

Huercasa a maintenu des politiques actives dans le domaine de l'eau depuis des années, tant en termes d'économie que d'assainissement. En ce qui concerne cette dernière, Huercasa dispose de sa propre station d'épuration, dans laquelle des investissements annuels sont réalisés afin de mettre en œuvre des améliorations et assurer que les eaux rejetées respectent tous les paramètres établis par la loi.

De plus, et pour plus de sécurité, l'entreprise collabore depuis des années avec la station d'épuration municipale de Sanchonuño, la ville où se trouve l'usine principale de l'entreprise et où ses déchets sont générés. 

Pour plus d'informations :
www.huercasa.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)