Robert van Melle, Origin Fruit Direct

« Le marché du raisin à l'étranger promet d'être intéressant »

D'après Robert van Melle d'Origin Fruit Direct, il y a une grande activité sur le marché du raisin. La saison du raisin étranger a commencé cet automne avec les raisins brésiliens, mais selon l'importateur, ils subissent une pression croissante en raison de la disponibilité prolongée des nouvelles variétés italiennes et espagnoles. « En effet, celles-ci reprennent la part de marché des produits brésiliens. Les raisins européens sont moins chers, donc si vous pouvez continuer avec des raisins européens de bonne qualité, le choix est facile à faire. Mais le mois de novembre est déjà bien avancé au début de la saison étrangère. » 

« Les expéditeurs brésiliens ont anticipé les événements en envoyant moins de raisins, compte tenu également des prix bas de l'année dernière. Le Pérou a aussi connu une mauvaise saison l'an dernier, mais contrairement à la saison précédente, il y a maintenant le marché américain, donc cette année, selon les prévisions, les volumes de raisins brésiliens n'arriveront pas en grandes quantités en Europe. Le marché est assez bon et les prix sont en hausse en ce moment », explique Robert.



« Dans le même temps, on a constaté qu'un discounter allemand a clôturé un programme avec plusieurs importateurs concernant un volume substantiel de raisins brésiliens, péruviens, namibiens et sud-africains à des prix qui ne peuvent être obtenus en aucune façon. Cela cause beaucoup d'agitation sur le marché parce que d'autres détaillants font référence à ce programme, ce qui est évidement mauvais pour les ventes ; le niveau des prix aurait pu être plus élevé s'il n'y avait pas eu cette pression », explique Robert. « Le marché rencontre des difficultés et il y a un frein aux ventes en ce moment. Ces dernières années l'Allemagne a été en tête du marché du raisin, mais cette année il semble que les cartes aient été distribuées différemment. » 

« Les viticulteurs namibiens ont maintenant commencé les vendanges et ils ont aussi commencé aussi près de l'Orange river en Afrique du Sud. Surtout avec les variétés blanches sans pépins, le poids par grappe est beaucoup plus bas, donc les volumes seront inférieurs à ce qui était initialement prévu.  Bien sûr, tout le monde aimerait participer aux bonnes ventes d'avant Noël, mais nous n'avons pas les volumes de blanc disponibles que nous avions espérés. Je m'attends à de bons prix pour cette raison et je pense aussi que la baisse par rapport à la semaine 52 sera inférieure à la normale. Les raisins rouges ne sont pas non plus excessifs, mais il y a tout de même plus de disponibilités. » 

« En regardant un peu plus loin, le début de la saison indienne sera également plus tardif », déclare Robert. « A cause de la mousson, la récolte commencera deux à trois semaines plus tard. Normalement, de gros volumes arrivent à partir de la semaine 7, cette saison ils n'arriveront pas avant la semaine 10. Cela conduira sans doute à une pénurie de raisins blancs sans pépins de la mi-février à début mars. Bien que l'Afrique du Sud soit passée à la vallée de la rivière Hex, de nombreux raisins Thompson et Sugraones ont été remplacés par de nouvelles variétés rouges. Dans l'ensemble, ce pourrait être un marché intéressant ! » 

Pour plus d'informations :
Robert van Melle
Origine Fruit Direct
Tél. : +31 (0) 88 244 93 57
robert@originfruitdirect.nl  
www.originfruitdirect.nl 

 

Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)