Ruud de Koning, Brassica Trade :

« La pénurie de brocolis et de choux-fleurs va durer un certain temps »

« L'approvisionnement en légumes espagnols est à l'arrêt en raison de débuts difficiles, notamment du froid et des pénuries », résume Ruud de Koning de Brassica Trade, basée à Dirkshorn dans la province de la Hollande-Septentrionale. 

« Cela se traduit par de bons prix ; le brocoli d'Espagne se vend entre 2 et 2,50 €. Le prix dépend de ses caractéristiques. Le chou-fleur, lui, coûte environ 10 à 12 €. »

D'après le négociant, les prix ne devraient pas baisser non plus dans les semaines à venir. « Bien sûr, on ne peut jamais vraiment savoir à l'avance, mais avec le gel attendu en Espagne la semaine prochaine, je ne pense pas que les approvisionnements recommenceront en douceur. »

« Je m'attends à ce que la pénurie commerciale persiste, certainement au cours des deux prochaines semaines. La demande n'est pas très vive actuellement. Avec ces prix, vous obtenez les décrochages attendus. »

« Le brocoli n'est pas un produit très important pour l'instant. Toutefois, au cours de l'été, nous en avons fourni une grande partie aux pays du sud de l'Europe. Mais c'est aussi devenu malheureusement un marché difficile », affirme Ruud.

« La faiblesse de l'offre est en partie due aux conditions climatiques extrêmes ayant frappé l'Espagne en septembre. Les agriculteurs ont aussi commencé plus tôt. Beaucoup de brocolis, ici aux Pays-Bas, ont subi la pluie et nombreux sont les producteurs hollandais ayant eu des problèmes de taches. »

« Il a donc fallu labourer beaucoup de champs ; ce fut un coup dur pour de nombreux agriculteurs. On s'attend d'ailleurs à ce que des producteurs cessent à nouveau leurs activités agricoles cette année. Les exigences en matière de qualité ne font que s'alourdir », explique de Koning.

Le brocoli et le chou-fleur ne sont pas les seuls touchés, l'approvisionnement en endives et en épinards est également problématique. « L'Italie a aussi connu des conditions météorologiques extrêmes, les alternatives sont donc limitées. Le commerce de la carotte se déroule encore relativement bien. Quant à celui du chou blanc et du chou rouge, il est très calme. »

Brassica Trade approvisionne aussi bien les exportateurs que les grossistes. Ceux-ci, à leur tour, livrent des produits aux détaillants et à l'industrie de transformation. « La plupart de nos légumes de pleine terre finissent en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Belgique et en Europe de l'Est », conclut Ruud. 

Pour plus d'informations : 
Brassica Trade
25a Woudmeerweg
1746 CD Dirkshorn, NL
Tél. : +31 (0) 226 331 900
r.de.koning@brassicatrade.nl 
www.brassicatrade.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)