Vincenzo Malagrino (Fruttone Bio) à propos de la campagne des agrumes en Calabre

Les clémentines pourraient ne plus être disponibles après Noël

La plaine de Sibari, en Italie, a connu de fortes pluies ; bien qu'elles aient duré plus de 30 heures, elle n'ont, par chance, pas causé de dégâts. Le plus grand risque pour les agrumes étant actuellement les taches d'eau. 

« Cette année, la période de récolte s'est traduite par une baisse de 40 % voire 50 % dans certains cas, mais les ventes de nos agrumes biologiques progressent très bien. En ce moment, nous proposons des clémentines ainsi que des oranges : il y a une bonne demande, avec des résultats satisfaisants tant en qualité qu'en prix. En effet, les prix sont moyens à élevés et nous ne sommes pas soumis à la même pression que l'année dernière ; nous avons une demande plus forte que l'offre et dès que le produit est récolté, il est immédiatement vendu », a déclaré Vincenzo Malagrinò de Fruttone Bio.

« Nous avons des horaires de travail quotidiens avec 80 % de nos clients, et chaque jour, c'est une tâche difficile que de répondre aux demandes de chacun. Nous avons été en mesure de le faire jusqu'à présent. Si l'on considère la situation, le risque c'est que les stocks de clémentines ne durent que jusqu'à Noël. Cette année, c'est une campagne qui se terminera très vite. Après les vacances, les quantités seront très limitées », poursuit Vincenzo.

« Cependant, l'impact positif de la faible performance est visible sur les marchés : comme il n'y a pas d'excédent d'approvisionnement, les prix sont mieux gérés. Ceux qui vendent à des prix avantageux, surtout dans une telle campagne, vont à l'encontre de toutes les stratégies commerciales ». Selon le directeur, ce n'est qu'aux dépens d'entreprises « comme la nôtre, qui ont des coûts élevés. Pensez seulement aux coûts des certifications requises, à titre d'exemple. »



Vincenzo à propos de la concurrence : « En Europe, l'Espagne est connue pour être le leader, mais cette année il n'y a pas de pression. Les clients français réagissent bien à nos produits, tout comme les Allemands et les Autrichiens. Les prix des agrumes espagnols s'ajustent aux nôtres, parce qu'eux aussi souffrent d'un grave déficit de rendement. »



« Les marchés changent d'un jour à l'autre, de toute façon. Il est donc difficile d'imaginer ou de discuter des évènements, nous en faisons l'expérience jour après jour. Nous nous concentrons sur nos standards de qualité : c'est ce qui nous offre maintenant un avantage supplémentaire. »



Au cours de l'été 2019, Fruttone Bio a investi dans un nouveau site appartenant à la société. « Nous avions la nécessité de satisfaire différents besoins et cela nous a également permis d'investir dans de nouvelles machines pour l'emballage de nos agrumes », explique Vincenzo.

« Dans le secteur de l'emballage, il y a des changements : la grande distribution s'oriente vers la production de produits de marque, tandis que d'autres entreprises exigent des emballages anonymes pour les MDD. La marque de l'entreprise est en train de disparaître. En ce qui concerne notre société, certaines de nos références restent sous la marque Fruttone Bio ».

Pour plus informations :
Vincenzo Malagrinò  
Fruttone Bio Group
87064 Corigliano Calabro (CS)
Tél. : +39 (0)983 877 23
Fax : +39 (0)983 877 23
info@fruttonebio.it 
www.fruttonebio.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)