L'Italie a réussi l'audit pour exporter des pommes vers Taïwan

La dernière réunion d'audit du Service phytosanitaire taïwanais pour l'exportation de pommes italiennes vers Taïwan s'est tenue le 2 décembre au Ministère de l'agriculture.

L'audit, promu lors des négociations bilatérales entre les autorités italiennes et taïwanaises et organisé par Assomela et CSO Italie, a porté sur trois zones de production : Emilie-Romagne, Trentin Haut Adige et Piémont, où l'inspecteur du BAPHIQ a pu vérifier la conformité des installations de production et des dossiers constitués par les services phytosanitaires régionaux et provinciaux et par les organisations techniques pour chaque département.



De gauche à droite : Giulia Montanaro (Assomela), Simona Rubbi (CSO Italie), Mme Yu-Yen Lu (inspectrice du BAPHIQ), Sabrina Pintus (Mipaaf), Bruno Caio Faraglia (directeur du Bureau Phytosanitaire de Mipaaf) et Michele Fusillo (Mipaaf) 

L'excellent travail de mise en relation des entreprises et des services phytosanitaires nationaux et régionaux a contribué au succès de cet audit, qui a été très bien accueilli par les autorités taïwanaises. Aucune irrégularité n'a été constatée et, dans un bref délai, les entreprises concernées seront en mesure de procéder aux derniers ajustements. Après approbation par le BAPHIQ, les entreprises officiellement inscrites au programme d'exportation pourront enfin commencer à exporter vers Taïwan.


Quelques instants après l'audit dans le Tyrol du Sud.

« Comme nous avons pu le voir dans le passé », a déclaré Simona Rubbi, responsable des relations internationales de CSO Italie, « la collaboration entre le ministère de l'Agriculture, ICE, Servizi Fitosanitari regionali (services phytosanitaires régionaux), les entreprises impliquées et les entreprises modèles dans ce secteur, telles que CSO Italie et Assomela, a été cruciale pour le succès de cette initiative. »

Giulia Montanaro, responsable des relations internationales chez Assomela, a ajouté que « l'ouverture prochaine du marché taïwanais aux pommes italiennes est le dernier effort qui mènera à de nouvelles opportunités commerciales après de nombreuses années de travail dans ce secteur ».


Un moment de l'audit en Émilie-Romagne 

« Un grand merci à tous, et en particulier à la CIE pour avoir contribué au projet et pris en charge une partie de ses coûts, et pour avoir assuré, en si peu de temps, le succès de l'audit. Tout ce que nous pouvons faire maintenant, c'est attendre le feu vert des autorités phytosanitaires taïwanaises, qui devrait bientôt arriver, afin de commencer à envoyer les premiers conteneurs vers ce marché et vers cette région d'Extrême-Orient qui promet un grand potentiel pour le secteur italien des pommes. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)