La campagne des fêtes de fin d'année est déjà commencée

« Nous avons perdu près de 40 % de notre raisin de table à cause des pluies »

La campagne des raisins de table de Noël et du Nouvel An a déjà commencé et les entrepôts tournent à plein régime pour honorer les commandes. En plus des raisins importés de l'hémisphère sud, il existe encore à l'heure actuelle un approvisionnement en raisins espagnols, bien que des pluies torrentielles aient gravement endommagé les cultures à Alicante et à Murcie, réduisant considérablement les volumes de production.

« C'est la période la plus chargée de l'année dans nos installations. Pour la campagne du Nouvel An, nous avons entre 100 et 120 personnes supplémentaires qui travaillent, ce qui est de plus en plus compliqué à réaliser vu la difficulté qu'il y a pour trouver des employés, et en plus, les salaires ont augmenté de 20 % cette année », explique Miriam Cutillas, du Département Commercial et Marketing d'Uvasdoce.

« Jusqu'à présent, la campagne a été difficile. Les pluies enregistrées en septembre et décembre nous ont fait perdre jusqu'à 40 % de notre production. Juste après les tempêtes, les températures ont augmenté, ce qui a entraîné un excès d'humidité et gâché une partie de la production, entre 1 et 1,5 million de kilos. »

Toutefois, les plus touchés ont été les producteurs de la variété Aledo ensemencée, laquelle a aussi subi les brusques changements de température, avec des semaines très froides combinées à des semaines chaudes. « Le prix du raisin de table domestique est assez bas, surtout pour les raisins avec pépins, dont la moyenne a baissé de 15 à 20 % par rapport à l'année dernière. Les petites entreprises qui se concentrent sur la production de raisins avec pépins ont été fortement affectées par la hausse du salaire minimum. Ceux qui cultivent le raisin Aledo traditionnel passent un très mauvais moment. Dans notre cas, malgré les difficultés, il sera possible de sauver la saison, car environ 90 % de notre production est composée de raisins sans pépins, et ceux-ci sont mieux acceptés, ce qui nous permet ainsi de trouver plus de marchés », dit Miriam Cutillas.

Uvasdoce reçoit déjà les premiers raisins blancs sans pépins d'Afrique du Sud et de Namibie. Pendant ce temps, elle continue également de travailler avec des raisins sans pépins rouges provenant de leurs propres champs. Toutefois, la saison se terminera plus tôt que prévu en raison de l'impact des pluies. A cette époque de l'année, le prix du raisin monte toujours en flèche, surtout celui des raisins importés.

L'Afrique du Sud, l'Angleterre et l'Irlande restent les pays pour lesquels la société, basée à Alicante, expédie la plupart de ses raisins sans pépins, bien que la demande sur le marché intérieur continue de croître année après année, selon Miriam.

Quant au Brexit, le producteur et exportateur affirme que la préoccupation qu'il y avait au début de l'année n'existe plus. « Au début, nous avions très peur, mais nous avons fini par avoir une très bonne campagne au Royaume-Uni en 2019. Il y a deux ans, nous avons décidé de ne plus nous développer sur ce marché, bien que nous progressions légèrement chaque année avec nos clients habituels. Puisqu'il y a d'autres marchés, on ne peut pas prendre de risque, vu la tournure que peuvent prendre les choses. »

 

Pour plus d'informations :
Miriam Cutillas (Marketing Manager)
UVASDOCE
Ctra. Monforte-Agost km. 6,9
Partida de las Norias n.º 188. Spain
Tél. : +34 965 620 125
Cell. : +34 659670964
info@uvasdoce.com 
www.uvasdoce.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)