Danny Deen, Denimpex :

« Je ne saurais pas comment répondre à la demande d'ail dans les quatre prochains mois »

Le 17 janvier, les derniers containers d'ail et de gingembre de Chine ont été expédiés à l'importateur néerlandais Denimpex. « Depuis lors, pas un seul gramme n'a été expédié », déclare Danny Deen qui s'attend à une catastrophe si le marché ne s'ouvre pas. « Il y a encore une grande incertitude à ce sujet. »

Ce que l'on peut dire, c'est qu'il y a actuellement une grave pénurie d'ail. « La Chine est de loin le plus grand fournisseur, ce qui a un effet majeur sur le marché. L'Espagne profite au maximum de cette situation et exporte beaucoup, mais elle devrait être épuisée dans les prochaines semaines. L'Égypte commence aussi avec l'ail frais, mais ce n'est pas non plus un produit avec lequel vous pouvez servir tous les marchés, et les productions de pays comme le Chili, l'Argentine et le Mexique vont toutes aux États-Unis et aux pays voisins », souligne Danny Deen.

De plus, le marché du gingembre est actuellement à la baisse. « Ici aussi, les alternatives sont limitées. Le Brésil a terminé la récolte et ne la reprendra pas avant l'été. Le Pérou a maintenant les derniers conteneurs en route. La Thaïlande est en train de récolter, mais sa récolte est médiocre, avec seulement 30 % de rendement par rapport à une récolte normale. Quelques conteneurs de gingembre thaïlandais sont en route, mais nous n'approvisionnerons pas le marché avec cela. Les autres pays ne reprendront la production qu'à partir du mois de mai », explique Danny.

« Si ça continue, il y aura une énorme pénurie. Les prix sont déjà en hausse. Le 30 janvier, nous avons vendu une boîte de 13 kilos de gingembre pour 22 euros, alors que nous demandons 40 euros pour une boîte et que le marché devrait encore augmenter », explique Danny.
« Heureusement, nous avons encore un peu de stock, mais vous devez d'abord servir vos clients habituels. Si nous avions su cela, nous aurions rempli les entrepôts frigorifiques à pleine capacité ».

Danny Dean se demande comment assurer le marché dans les quatre mois à venir. « Il y a des rumeurs qui circulent, certaines stations d'emballage de gingembre chinoises conditionneraient encore, mais je ne sais vraiment pas comment. Nous avons beaucoup de fournisseurs en Chine, mais personne n'a de gingembre ».

 

Pour plus d'informations : 
Denimpex  
Danny Deen
Sint Antoniesbreestraat 10
1011 HB Amsterdam 
Pays-Bas
Tél. : +31(0)206 246 390
danny@denimpex.nl  
www.denimpex.nl  

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)