Une solution sur mesure pour préserver la fraîcheur des produits en rayon

La société française Areco développe des systèmes qui permettent d’améliorer la préservation des produits frais en rayon, afin de réduire le gaspillage alimentaire. « Nous avons une gamme de solutions qui correspondent aux besoins de l’intégralité des fruits et légumes quasiment, » rapporte Aurianne Natoli, attachée Marketing et Communication.

Un travail sur mesure
Depuis 1998, Areco s’est lancée dans la nébulisation. « Cette technologie est destinée aux produits qui ont besoin d’humidité afin de préserver leur fraîcheur, c’est le cas des légumes à feuilles comme les salades, radis fanes, carottes fanes et choux. Le système permet de rafraîchir l’air à proximité des produits grâce au principe de nébulisation qui apporte 95 % d’air et 5 % d’eau. Cela prolonge leur durée de vie et rend le rayon plus attractif pour le consommateur, » explique Aurianne. Pour les produits qui n’ont pas ce besoin d’humidité, comme la gamme ratatouille et les fruits d’été, Areco a développé une solution de froid de contact concrétisée par une plaque réfrigérée sur laquelle reposent les produits en rayon.


Vitrine réfrigérée nébulisée par Areco. En fonction des produits, les rayons sont équipés de technologies différentes


La nébulisation pour les légumes à feuilles


Module herbes fraîches


Plaques réfrigérées pour les légumes

Carlos Briones, Directeur Export, rapporte qu’Areco a un fort développement à l’échelle mondiale. « Notre chiffre d’affaires émane principalement du marché français, sur lequel nous sommes actifs depuis des années, mais nous investissons beaucoup à l’export. Nous avons créé des filiales en Australie et en Amérique du Nord. Sur les autres marchés extérieurs, nous travaillons avec des supermarchés en direct, comme par exemple avec l’enseigne EDEKA en Allemagne. »

L’Australie a de l’avance
L’Australie représente un marché important pour Areco. La société y travaille de manière intensive notamment avec la chaîne de supermarchés Woolworths. Elle a en effet équipé les rayons fruits et légumes de près de 470 des 1 000 magasins de l’enseigne. Carlos explique cette réussite : « En Australie tout ce qui est lié au « bien manger » est valorisé, surtout pour les produits frais. Les Australiens sont aussi très motivés dans l’éviction du gaspillage. Comparés aux européens, ils sont en avance. En Europe le sujet est sur la table, mais le budget n’est toujours pas disponible. En Australie les moyens sont déjà mis en place. » Selon Carlos, l’Europe Occidentale suivra à court terme. « Nous avons déjà équipé des magasins aux Pays-Bas. »


Exemple de nébulisation dans une vitrine réfrigérée

Îlot et vitrine réfrigérée

Aspects uniques
Carlos souligne qu’il y a trois aspects qui font que la technologie Areco est unique. « D’abord, nous sommes la seule société du secteur qui possède la technologie pour gérer à distance toutes les installations que nous avons dans le monde. Cela nous permet de résoudre une grande partie des problèmes techniques depuis la France. Un deuxième aspect important est que, contrairement aux autres acteurs du marché, nous n’utilisons pas de produits chimiques pour nettoyer les machines. Au lieu de cela nous avons développé « Thermosure », un système de désinfection naturelle que nous avons breveté. Pendant la nuit et durant une quarantaine de minutes les machines sont nettoyées uniquement à l’eau chaude. L’absence de produits chimiques améliore la sécurité alimentaire. »

Selon Carlos, le fait que les machines soient personnalisées pour chaque client représente une troisième différence importante avec les concurrents. « Nos produits peuvent s’installer sur tous types de mobilier, meuble neutre ou vitrine réfrigérée, et sur du neuf ou de l’existant. Avant d’installer un système, nous étudions de près les besoins spécifiques du client et de ses produits. En fin de compte, le cœur de métier de nos commerciaux est le conseil. Nous proposons aussi des contrats de maintenance et une garantie à vie. Cela donne aux clients confiance en l’équipement. »

Augmenter les ventes

Chaque année, 10 % du chiffre d’affaires d’Areco est dédié à la recherche. Suite à cela, l’entreprise vient de présenter différentes solutions digitales qui pourraient aider à augmenter les ventes, comme l’impression des recettes Addachef. Par cette solution, les consommateurs finaux peuvent imprimer des recettes directement en rayon.

Aurianne explique pourquoi cette solution aide à augmenter les ventes. « Le consommateur ne connait pas forcément tous les produits proposés à la vente. Pensez par exemple aux légumes anciens. Tant que le consommateur ne les connait pas, il ne les achètera pas. Avec Addachef, nous visons à développer les connaissances du consommateur final et à dynamiser les ventes. Nous proposons cette solution essentiellement pour les produits à forte valeur ajoutée pour les magasins, comme les légumes anciens ou les produits exotiques. Dans le futur, les consommateurs pourront envoyer les recettes directement sur leur adresse e-mail, sans devoir les imprimer. »

Outre le rayon fruits et légumes, Areco offre aussi des solutions pour les rayons poisson, fromagerie et viande.

Pour plus d’informations :
Areco
Aurianne Natoli
Tél. : +33 4 93 70 98 78
a.natoli@artifec.com 
Carlos Briones
Tél. : +33 493 70 05 91
c.briones@areco.fr  
www.areco.fr 

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)