Fabio Vignali : « Les travailleurs du secteur du transport routier méritent le respect »

« Il s'agit d'une situation d'urgence et le Coronavirus est en train de changer radicalement notre vie. Il y a encore des gens qui travaillent et qui mettent leur vie en danger (médecins, infirmières, personnel de santé, etc.), mais n'oublions pas le secteur du transport et de la distribution. »

FreshPlaza s'est entretenu avec Fabio Vignali, PDG d'une société fournissant des services logistiques réfrigérés.

« Malgré le Coronavirus, nos activités se sont poursuivies normalement, même si nous devons gérer des situations nouvelles et inhabituelles. Chaque jour, je m'inquiète des conditions de travail de nos opérateurs d'entrepôt, de nos porteurs, de nos employés de bureau, etc. Malheureusement, des solutions de travail intelligentes ne sont pas possibles dans notre secteur d'activité, mais nous avons pris des mesures pour protéger les personnes qui travaillent avec nous et pour nous ».

Bien entendu, une grande attention est accordée à l'application des règles de sécurité et les employés reçoivent tous les équipements de protection nécessaires, même s'ils sont très difficiles à trouver.

« Je reste sans voix quand j'apprends que de nombreuses plateformes de distribution, tant en Italie qu'en Europe, interdisent aux chauffeurs d'utiliser les toilettes et de sortir des camions ou qu'elles ne fournissent pas de désinfectant pour les mains. Je voudrais rappeler à tous que, même si ces personnes ne sont pas en première ligne comme les médecins et les infirmières, elles garantissent effectivement un service essentiel : elles apportent de la nourriture à la population. Je demande la pleine coopération de tous les segments intéressés afin que les chauffeurs puissent avoir le respect qu'ils méritent ». 

« Nous avons tous peur du virus mais, en même temps, il suffit de penser à ce qui se passerait si nous devions interrompre nos services. Le président a affirmé que les gens ne devaient pas se jeter sur la marchandise dans les supermarchés car l'État lui-même garantirait des ressources suffisantes à tous les citoyens à condition, toutefois, que nous puissions travailler dans des conditions humaines ». 

« J'ai l'impression que tout le système ne saisit pas les difficultés qui affectent notre service dans un moment comme celui-ci : les commandes sont plus importantes avec des horaires plus serrés, les équipes ne sont pas conformes à la réglementation (les chauffeurs) et il n'y a pas de médiation lorsqu'il s'agit de résoudre les problèmes de livraison (retards, erreur humaine). Il suffit de penser par exemple à d'autres pays (la France) qui, bien qu'ayant dû faire face à l'épidémie plus tard que l'Italie, ont déjà mis en place des mesures pour le secteur du transport routier. Nous ne nous considérons pas comme des héros, mais nous demandons le respect ».

« En tant qu'entrepreneur, je crains les conséquences économiques au moment où tout cela sera terminé. Je fais référence à l'insolvabilité de nos clients touchés par la crise, ce qui signifierait pour nous de ne pas pouvoir honorer les engagements financiers pris ou payer les sanctions éventuelles. J'ai confiance dans le travail que les associations et les organes administratifs font pour empêcher que cela ne se produise ».

« Enfin, je tiens à remercier tous nos partenaires, employés et collaborateurs tant en Italie que notre associé français à Perpignan. Sans leur travail et leur soutien, nous ne serions pas en mesure de garantir le service que nous offrons malgré la situation difficile ».

Pour plus d'informations : 
Vignali Trasporti
Via Tratturo, 415
47032 Bertinoro FC
Tél. : +39 0543 463411
commerciale@vignalitrasporti.it 
www.vignalitrasporti.it 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)