Les fabricants de caisses en bois soutiennent l'industrie dans une saison difficile

« Même pendant la crise du coronavirus : le bois détrône le plastique »

Dans de nombreux endroits, les emballages en bois ont encore un problème d'image. Ils sont cependant en avance dans la lutte contre la propagation du coronavirus SARS-CoV-2. Selon les premières études de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les virus restent en vie jusqu'à 12 heures sur les surfaces en bois, tandis que sur d'autres surfaces, comme le plastique, l'acier inoxydable, le verre et la maçonnerie, ils peuvent se multiplier jusqu'à 96 heures. « Cela confirme une fois de plus que le bois n'offre pas seulement une protection efficace contre les bactéries, mais qu'il possède également d'excellentes propriétés naturelles d'hygiène en général », a expliqué Uwe Groll, directeur général de la GROW Verein für umweltfreundliche Holzverpackungen. Mais les consommateurs le savent-ils aussi ?

La crise a mis l'industrie de l'emballage sous haute tension. L'accent est mis sur les mesures visant à protéger le consommateur. Les fabricants de caisses en bois ont pris des mesures d'hygiène interne très complètes. Celles-ci comprennent le lavage et la désinfection réguliers des mains, la réglementation des distances internes dans la production et l'administration ainsi que le port de masques faciaux si nécessaire.


Une partie de l'équipe GROW sur le stand de l'organisation lors du Fruit Logistica 2020.

Les membres de GROW sont actuellement suffisamment approvisionnés. Ils sont suffisamment rapides et flexibles pour assurer l'approvisionnement régional en caisses en bois pour les fruits et légumes. « En tant que partenaire du secteur agricole, nous considérons qu'il est de notre devoir de maintenir ces stocks et de rester en mesure de livrer. Quand on a besoin de nous, nous sommes là. Les emballages en bois sont généralement commandés et livrés dans des délais relativement courts, ce qui nous permet de nous sentir bien préparés », a expliqué Uwe Groll.

Dans l'ensemble, l'ambiance est calme car il est difficile d'estimer comment la récolte va se dérouler : « La récolte des fraises est particulièrement importante pour nous mais difficile à évaluer ; nous ne savons pas ce qui peut être réellement récolté. Nous nous félicitons des mesures prises pour fournir les aides à la récolte et nous voulons être aux côtés du client pour l'aider à traverser la crise, car les produits sont absolument nécessaires. Nous serons heureux de veiller à ce que les marchandises arrivent sur les présentoirs de vente dans un emballage sain et sûr ».


L'équipe GROW avec Julia Klöckner, ministre fédérale de l'alimentation et de l'agriculture, sur le stand du Fruit Logistica (Photo : GROW e.V.)

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la vente des fruits et légumes : « Les gens sont à la maison et cuisinent et font des barbecues plus souvent. C'est pourquoi nous nous attendons à ce que la demande continue d'augmenter et à ce que les ventes soient élevées. Nous sommes prêts à faire face à cette demande ».

Entre-temps, l'OMS a déjà recueilli et publié les premières données sur le coronavirus sur les surfaces en bois. En résumé, on peut affirmer que les surfaces en bois sont comparativement « résistantes aux virus ». Cela est principalement dû à la microstructure du bois et aux substances antimicrobiennes présentes dans le bois. Là encore, la surface poreuse s'avère être un avantage par rapport à d'autres surfaces soi-disant faciles à nettoyer faites d'autres matériaux. « Il y a toujours des vagues de réflexion chez les consommateurs, et c'est justement le cas aujourd'hui. Beaucoup ont peur d'introduire des agents pathogènes dans la maison avec des emballages réutilisables ».


Les fruits et légumes - les fraises, dans ce cas - se conservent particulièrement longtemps dans le microclimat des caisses en bois. (Photo : GROW e.V.)

Les fabricants de GROW Germany s'engagent également à ne livrer que des emballages qui n'ont pas été en contact direct avec des personnes pendant au moins un jour. Cela garantit que le bois se sera désinfecté de lui-même si cela était nécessaire.

L'industrie du bois prône également la solidarité générale : « Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons traverser cette crise, et pour cela nous participons à certaines initiatives de l'industrie. Par exemple, nous fournissons gratuitement des emballages aux cuisines d'aide et à d'autres organisations caritatives, par exemple en Espagne et en Italie ».

Pour plus d'informations : 
Uwe Groll
GROW GmbH
Hauptstraße 98
67133 Maxdorf, Allemagne
Tél. : +49 (6237) 929593
grow-gmbh@t-online.de  
http://www.grow-deutschland.de    


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)