José Peláez, Sevillana de Patatas : « Il semble que les volumes seront plus petits cette année »

Forte demande pour les pommes de terre nouvelles espagnoles

Bien que les pluies aient interrompu les progrès au cours des derniers jours, la récolte de pommes de terre précoces dans le sud de l'Espagne, qui a commencé plus tôt cette année, est désormais en cours.

« Il est encore trop tôt pour le dire avec certitude, mais il semble que le rendement par hectare de cette année sera inférieur à celui de l'année dernière, principalement en raison de problèmes de moisissure ce printemps », explique José Peláez, directeur de Sevillana de Patatas.

« La demande en pommes de terre a été très élevée en début de saison. Il est vrai que l’industrie de la restauration a pratiquement disparu avec l'apparition du COVID-19, mais l'augmentation des ventes dans le grand commerce de détail permet de compenser. Jusqu'à présent, les prix ont été bons, compte tenu du fait que la situation n'est pas la même que l'année dernière, lorsqu'il y avait une grande pénurie de pommes de terre sur le marché. Les prix des pommes de terre lavées sont entre 6 et 8 cents supérieurs à ceux des pommes de terre non lavées. »

De plus, la forte demande de pommes de terre au cours des premières semaines du confinement en Espagne et dans d'autres pays européens en raison du coronavirus a contribué à la réduction des stocks de pommes de terre de conservation en France. « Les ventes en Espagne, en Italie et en France ont été si rapides que nous avons à peine pu suivre le rythme », explique José Peláez.

Par ailleurs, en Espagne, la consommation de pommes de terre nouvelles gagne du terrain par rapport à celle des pommes de terre de conservation qui sont moins chères, mais aussi nettement inférieures en ce qui concerne leurs qualités organoleptiques. « Il y a cinq ans, il était impensable pour les supermarchés espagnols de passer aux pommes de terre nouvelles avant juillet. C'était quelque chose que les chaînes de supermarchés dans d'autres pays européens faisaient. Désormais, nous commençons à voir sur le marché des volumes déjà importants de pommes de terre nouvelles égyptiennes et israéliennes, qui arrivent devant celles d’Espagne. »

90 % des pommes de terre de Sevillana de Patatas sont destinés au marché du frais, tandis que les 10 % restants sont destinés à la transformation. En plus de vendre sur le marché intérieur, la société andalouse exporte vers l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la France, l'Italie et d’autres pays européens.

Pour plus d’informations :
José Peláez Izquierdo
Sevillana de Patatas
Cell. :+34 659454537 
jose@sevillanadepatatas.com
sevillanadepatatas.com    


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)