Jaap Wiskerke, Wiskerke Onions :

« Il se peut que la récolte d'oignons au Pays-Bas soit plus faible qu'en 2018, mais les ventes pourraient se dérouler tout à fait différemment »

La saison des oignons aux Pays-Bas entre dans sa dernière phase. « Les grandes cultures sont presque épuisées. Les trieurs s'arrêtent, les uns après les autres et il n'en reste actuellement qu'un petit nombre. Ils trient les oignons jusqu'à la toute fin de la saison », explique Jaap Wiskerke de Wiskerke Onions à Kruiningen, aux Pays-Bas.

« L'offre limitée a fait monter les prix en flèche. Les différences de prix sont cependant importantes en fonction de la qualité. Les gens paient jusqu'à 0,38 à 0,40 € pour les lots exclusifs. La demande est actuellement limitée. Mais c'est une conséquence directe des prix élevés. Si le niveau des prix était resté stable, la demande serait également beaucoup plus élevée. Aujourd'hui, il n'y a pratiquement plus d'oignons disponibles ».

Un coup de maître
« L'année dernière, en juin, 6 000 tonnes d'oignons étaient encore vendues par semaine. Ils étaient vendus entre 0,70 et 0,80 €. Cependant, tout le monde a vu venir la pénurie à cette époque. Beaucoup d'oignons égyptiens étaient achetés. Cette année, la pénurie est venue de nulle part », affirme Jaap Wiskerke ; lui-même a anticipé les pénuries attendues. Le 11 mai, il a acheté presque tous les bons oignons stockés dans la région de Flevopolder. « C'était un coup de maître » se souvient-il en riant.

« Nous dirons que les prix de cette saison n'ont pas été trop bas. Et une énorme quantité d'oignons a été exportée. Mais, la saison prochaine pourrait donner une image complètement différente. Non seulement il y aura beaucoup moins d'oignons. Malgré cela, les rendements seront probablement encore plus faibles qu'en 2018. Mais de faibles rendements ne signifient pas automatiquement que les producteurs obtiennent des prix extrêmes ».

Plus de concurrence en Afrique
« Au cours des 40 dernières années, pendant la saison, 99 % des oignons en Afrique provenaient des Pays-Bas. Les prix ont toutefois augmenté en 2018/19. Cela signifie qu'un plus grand nombre de pays producteurs ont trouvé le chemin de l'Afrique. Le Maroc a beaucoup d'oignons en ce moment. La Turquie en a assez et l'Espagne a des prix bas. Les oignons de Chine sont aussi très bon marché. Il doit toujours y avoir des pénuries dans les autres pays. Sinon, les Pays-Bas auront un problème », explique Jaap.

Cette année, il y a aussi une situation étrange sur le marché de l'oignon rouge. « La demande d'oignons rouges est explosive. Cela est dû aux pénuries en Inde. Par conséquent, nous pouvons désormais fournir des oignons rouges aux pays d'Extrême-Orient. L'Inde y a généralement l'exclusivité. C'est en fait la même situation que celle à laquelle nous sommes confrontés en Afrique ».

« Si vous m'aviez interrogé en janvier sur les prix des oignons rouges néerlandais en mai, j'aurais répondu qu'ils étaient inexistants. Maintenant, il en reste. C'est en partie parce que la plupart des oignons rouges sont destinés aux secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Le confinement a empêché cela », explique l'exportateur.

Mauvaise croissance 
Selon Jaap, les nouveaux rendements d'oignons sont effrayants. Surtout dans les régions où l'irrigation n'est pas autorisée. « Il n'y a pas que le temps sec. C'est cela, combiné avec un vent froid du nord. La mauvaise structure des oignons signifie qu'il n'y a une mauvaise croissance. Cela pourrait être désastreux si les choses ne changent pas dans les trois prochaines semaines.»

« Nous partons déjà du principe que la récolte d'oignons sera inférieure de 50 %. Cela inclut les blocs qui sont déjà labourés. L'année dernière, bien sûr, nous avons eu des rendements records de plus de 70 tonnes. Maintenant, je pense que de nombreux agriculteurs seront heureux s'ils atteignent 35 tonnes. Et avec les prévisions météorologiques des deux prochaines semaines, la récolte d'oignons à semer sera également inférieure d'au moins 25 % », conclut Jaap.

Pour plus d'informations :
Jaap Wiskerke
Wiskerke Onions
8 Stationsweg
4416 PJ Kruiningen
Tél. : +31 (0) 113 382 210
Fax : +31 (0)113 381 223
jwk@wiskerke-onions.nl  
www.wiskerke-onions.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)