Theo Kampschoer, Kampexport :

« Très fort marché local français pour les fruits à noyau ; reprise des exportations »

Cette année, la récolte française de fruits à noyau est très faible. « J'estime la récolte d'abricots à 30 %. Il y a une bonne demande pour une qualité supérieure », déclare Theo Kampschoer, de Kampexport.

« La récolte de pêches et de nectarines se situe à environ 60 % de la quantité habituelle. Il y a aussi beaucoup de petites tailles actuellement. Les prix varient beaucoup en fonction de la variété et de la qualité ». 

« Les pêches et nectarines françaises sont vendues 2 € pour les A, 2,50 €/3 pour les AA et 2,80 €/3,50 pour les AAA. Il existe cependant de nombreuses catégories 2 sur le marché. Elles sont vendues à environ 1,50 €/kg », explique l'exportateur néerlandais. Il a démarré son activité d'exportation en France il y a près de 60 ans.

« Le marché intérieur reste crucial pour les fruits à noyau français. Ce marché est actuellement très fort. Les exportations françaises de fruits à noyau commencent maintenant. C'est parce que celles de la région espagnole de Murcie diminuent. Il y a aussi encore beaucoup d'incertitude sur les effets des tempêtes de grêle à Lleida (en Espagne) », conclut Theo.

Kampexport fournit des abricots principalement aux primeurs sur les marchés de gros allemands et du Benelux. Une fois la saison des fruits à noyau terminée, Kampexport se tourne vers l'exportation de légumes de Bretagne.

Pour plus d'informations : 
Kampexport Sud
BP 2
34280, La Grande Motte, France
Tél. : +33 (0) 467 567 354
kampexportsud@kampexport.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)