Marché européen de la pomme de terre (semaine 27)

France : les conditions plus propices à la croissance ont calmé les marchés

Marchés physiques européens
Récapitulatif des cours €/t (source : NEPG) :

Belgique
Message des marchés Fiwap / PCA :
Pommes de terre industrielles : marché toujours calme, avec quelques acheteurs industriels présents pour compléter les achats antérieurs et les contrats, principalement en Fontane. Prix globalement inchangés. Tous les producteurs ne sont pas vendeurs aux prix proposés. L’export est à présent terminé. Les prix aux producteurs varient entre 2,50 et 3,00 €/q.
Bintje, Challenger, Fontane : 2,50 – 3,00 €/q, en fonction de la qualité, de l’acheteur, du volume, de la destination. Prix le plus pratiqué à 3,00 €/q.

Prix pondérés, (var. rouges et blanches) en veiling de Roulers (source : REO via PCA) :

Marché à terme 
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:

Pays-Bas
PotatoNL : voir aussi sur www.potatonl.com  

Les rares transactions pour l’industrie restent globalement autour de 3,00 €/q, les usines continuant de tourner à un rythme correct mais pas complet. Les conditions de croissance au champ se sont nettement améliorées avec les pluies des 3 dernières semaines (ce sont les Pays-Bas et l’Allemagne qui ont été les plus arrosés). Le commerce vers le bétail diminue quelque peu, les pluies faisant aussi reverdir les prairies. L’export est quasi terminé.

France 
Pdt industrielle, vrac, départ, hTVA, Nord Seine, €/qt, min – max (moy) (RNM) :

Les conditions plus propices à la croissance (retour de pluies – même si insuffisantes encore dans plusieurs sous-régions) ont calmé les marchés la semaine passée. Quelques acheteurs restaient présents, pour frites mais aussi pour chips et flocons. Pas de cotations (fin de saison).

Surfaces 2020 en hausse de 1,4 % (source : panel CNIPT/UNPT + Agreste) :

Allemagne 
Marché du frais hâtives indigènes : le gros des « bâchées » a été récolté, particulièrement dans le Sud-ouest (pays de Bade). Certains défanages sont retardés en raison de poids sous eau insuffisants.
Après des baisses conséquentes, les prix se sont stabilisés autour de 45,00 €/q.

Hâtives importées : c’est la fin des égyptiennes, et les dernières israéliennes sont entrées en concurrence avec les ibériques et italiennes, alors que les productions indigènes sont montées en puissance. Les espagnoles restent bien présentes et les prix restent stables ou baissent lentement.

Marché de la transformation
Fontane / Challenger : non cotées. Innovator : non cotées. Cotations pour autres utilisations (biogaz, alimentation bétail…) : 2,00 €/qt (2,00 €/q la semaine passée).

Pommes de terre bio : Dans le Palatinat (et autres sous-régions avec des « avancées »), les hâtives bio indigènes sont vendues à la ferme ou sur les petits marchés locaux. Fin juin les premières « peaux faites » seront commercialisées en grande surface.

Hâtives indigènes, prix moyens pondérés, tout Länder confondus, €/t

En période de départ champs, il faut retirer 1,00 €/q à ces prix pour frais de triage

Pour plus d'informations :
FIWAP
www.fiwap.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)