Marché européen de la pomme de terre (semaine 29)

Autriche : 1 ha sur 5 en pommes de terre de consommation est bio

Marchés physiques européens
Récapitulatif des cours €/t (source : NEPG) :

Belgique
Message des marchés Fiwap / PCA :
Pommes de terre industrielles : certaines usines sont en congé, d’autre ont redémarré ou vont le faire dans 1 ou 2 semaines. Les lignes actuelles utilisent des vieilles et des nouvelles. Il s’agit très majoritairement de marchandise contractée. Les dernières transactions en vieilles Fontane tournent autour de 3,00 €/q (avec parfois une prime qualité de 0,50 €/q en plus…). En hâtives, les cours se sont affaissés perdant plus de la moitié de leur valeur sur une semaine. Il n’y a tout simplement pas de demande, ou en tout cas bien trop peu que pour soutenir les cours. On est passé de cours entre 10 et 12 €/q il y a 1 semaine à des cours entre 5 et 7 €/q actuellement. Et, malheureusement, cela pourrait encore baisser… 
Les qualités des hâtives (Amora, Anosta, Première, etc.) sont bonnes à très bonnes (mais quand même avec des manques de calibres pour certains lots ou variétés) avec des rendements moyens à bons (25 à 35 t/ha), d’excellents poids sous eau (parfois même trop élevé), et des proportions de 50 % au-dessus de 60-65 % (pour Amora). Des Innovator (nouvelles !) contractées de Rhénanie sont travaillés par des industriels belges avec des PSE, proportion de « frites » et longueur parfaite…

L’activité des usines a bien repris, mais la courbe se tasse progressivement. Pour les ventes de produits finis, c’est la même chose. Si reprise et hausse (taux d’activité, ventes) il y a eu, elle est en train de s’essouffler. L’évolution de la pandémie outre-mer, notamment dans des pays où nous exportons, n’est pas réjouissante. Sans parler des rebonds en cours en Europe qui n’annoncent rien de bon… ou des comportements de certains de nos concitoyens qui sont peu responsables…

Fontane : fin des cotations à 3,00 €/q, en fonction de la qualité, de l’acheteur, du volume, de la destination.
Bintje, Challenger : non coté
Hâtives belges : entre 5 et 7,00 €/q, avec le prix le plus pratiqué à 5,00 €/q

Prix pondérés, (var. rouges et blanches) en veiling de Roulers (source : REO via PCA) :

Marché à terme 
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:

Pays-Bas
PotatoNL : voir aussi sur www.potatonl.com

Les marchés sont en transition : l’industrie travaille encore des vieilles sous contrat, les volumes libres étant aiguillés vers le bétail ou les flocons. L’export est quasi terminé (encore un peu vers l’Afrique). Globalement, les transactions la semaine passée se situaient entre 2,00 et 4,00 €/q.
Les usines hollandaises tournent toujours à 70 – 80 % de leur capacité, et les marchés des produits finis semblent se rétablir progressivement. Marché des hâtives entre 15 et 40 €/qt suivant variété et destination.

Allemagne
Marché du frais hâtives indigènes : la plupart des parcelles « voilées » ont été récoltées et la récolte des parcelles non bâchées (en début de saison) se poursuit. Rendements moindres et calibres un peu plus gros que la moyenne. Il y a peu de marchandise libre. Les expéditions vers l’industrie belge ont commencé, majoritairement vers les producteurs de frites fraîches. Pas de cotation. « Rhénanes » 50 mm + livrées à l’industrie belge à 8,00 €/q…

Hâtives importées : c’est quasi la fin des hâtives introduites du Sud de l’Europe….

Marché de la transformation
Fontane / Challenger : non cotées. Innovator : non cotées. Cotations pour autres utilisations (biogaz, alimentation bétail…) : 2,00 €/qt (2,00 €/q la semaine passée).

Pommes de terre bio : les premières « peaux faites » sont commercialisées en grande surface. Avec une part non négligeable de la population indigène qui est restée au pays suite à la pandémie, la consommation de pommes de terre fraîches se maintient bien, particulièrement pour les bio. Prix producteurs en moyenne à 83,00 €/q.

Les surfaces de pommes de terre bio en Allemagne sont en hausse et totalisent 2.666 ha. On ne va pas nécessairement vers des hausses de volumes produits, car les tubérisations sont en général faibles, la proportion de grosses élevées et la tendance est de parfois défaner plus tôt. En Autriche, les surfaces de pommes de terre de consommation bio sont également en hausse, à 2.289 ha. Désormais, 1 ha sur 5 en pommes de terre de consommation en Autriche est bio !

Hâtives indigènes, prix moyens pondérés, tout Länder confondus, €/t

En période de départ champs, il faut retirer 1,00 €/q à ces prix pour frais de triage 

Etats-Unis
D’après le VTA, la baisse des surfaces étatsunienne se confirme, avec un niveau au plus bas depuis 20 ans. Certains transformateurs sont à la recherche active de vieilles libres… Les exportations en mai étaient en hausse de 6,6 % par rapport à avril 2020, mais inférieur de 27 % au niveau de mai 2019.

Pour plus d'informations :
FIWAP
www.fiwap.be 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)