Régis Le Saint, Le Vili :

« Cette année, les volumes d’échalotes ne seront pas au rendez-vous »

Cette semaine devrait être la dernière où l’entreprise Le Vili commercialise des échalotes de l’ancienne récolte : « Nous sommes en plein dans la semaine charnière, où nous proposons encore la récolte de l’année dernière et celle de cette année. Mais dès la semaine prochaine, nous ne livrerons nos clients plus qu’avec des échalotes issues de la nouvelle récolte », explique Régis Le Saint de la société Le Vili.  


 
« Nous nous attendons à avoir 20 % de rendements d’échalote en moins cette année »
Si Régis est satisfait de la qualité des premiers produits obtenus, il semblerait cette année que la météo ait impacté les rendements : « Nous avons commencé la récolte début juillet et nous nous attendons à avoir 20 % de rendements en moins par rapport à une année normale. Cela est principalement dû aux très courtes fenêtres de météo propice à la plantation qu'il y a eu en janvier/février. Le mauvais temps à cette période n’a pas non plus favorisé le développement des racines. Même si les plantations du 15 mars au 15 avril ont donné pleinement leur rendement, il y aura une diminution de volumes cette année».
 
« Nous sommes satisfaits des premiers volumes d’oignon jaune récoltés »
Si la récolte d’échalote sera déficitaire cette année, elle s’annonce plutôt bien pour les oignons jaunes : « Nous avons commencé la récolte le 15 juin et pour l’instant, nous sommes satisfaits des premiers volumes obtenus. Nous avons eu un peu de difficultés à garder suffisamment longtemps les premiers produits séchés, dû au fait que nous nous situons entre deux saisons. Mais dès la semaine prochaine, nous proposerons également des produits exclusivement origine France. On annonce une bonne saison cette année avec des prix relativement stables par rapport à l’année dernière. Après, il faudra quand même attendre de connaître les récoltes hollandaises qui auront indéniablement une influence sur le marché. Mais nous savons déjà que le marché sera porteur en oignon jaune comme pour l’ail en France, sachant également que cela sera plus compliqué pour certains pays concurrents. Car la saison pour l’ail cette année est aussi prometteuse, avec des volumes disponibles ce qui nous permettra de proposer de l’ail français toute l’année ».
 
« La qualité de notre tresse d’oignons de Roscoff est optimale »
La tresse d’oignons de Roscoff est un produit phare chez Le Vili. « Nous traitons ce produit de manière très particulière pour en assurer une qualité optimale. 100 % des oignons de Roscoff sont produits sur du paillage plastique pour garantir la tenue et la qualité de la tresse »
 
« Pendant la crise du Covid-19, nos commandes ont augmenté »
Le confinement engendré par la crise sanitaire aura eu pour effet de booster le marché des alliums : « Le marché de l’échalote était plutôt moribond, et la consommation a augmenté subitement ces derniers mois, à l’image de l’oignon jaune et de l’oignon de Roscoff. Bien que nous ayons eu moins de clients avec notamment la fermeture des restaurants, la demande a été particulièrement bonne et les exportations ont également dynamisé la filière. A tel point que nous avions prévu de proposer de l’ail et de l’oignon jaune Français toute l’année et cela n’a finalement pas été possible. Nous avons dû faire appel à de l’oignon d’importation jusqu’à l’arrivée de la nouvelle récolte ».

Pour plus d’informations :
Régis Le Saint
SAS Le Vili
Tél. : +33 (0)2.98.61.56.56
regis.lesaint@levili.com  
http://www.levili.com   


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)