Konstanze Pantiru, Pantiru Knoblauchkulturen GbR : « Nous avons été débordés à cause du coronavirus »

« Nous pensions que le potentiel de l'ail allemand était épuisé mais cette saison prouve le contraire »

2020 est une année particulière pour l'ail allemand. Le peu de livraisons en provenance d'Espagne, les problèmes logistiques en Chine, la vente exceptionnellement rapide de l'ail et la très forte demande de produits régionaux ont assuré un été chargé chez Pantiru à Lampertheim. « L'année dernière, nous avions l'impression que le potentiel du marché était épuisé, la saison actuelle prouve le contraire », déclare Konstanze Pantiru, qui dirige l'entreprise avec son mari Ciprian.


Konstanze Pantiru lors de la visite de FreshPlaza l'été dernier.

Le temps était idéal pour l'ail, cette saison de croissance : « L'ail a besoin de beaucoup de chaleur, mais il ne faisait pas trop chaud. Nous avons irrigué les champs et la pluie est arrivée au bon moment - l'eau ne manquait pas et elle n'était pas trop humide. Ces conditions optimales nous ont permis d'obtenir un rendement maximal de nos terres ».

Cette année, les ventes ont augmenté de manière significative : « Heureusement, nous avons planté 6 hectares supplémentaires cette année ce qui nous a permis de rester plus longtemps sur le marché de l'ail séché, tard dans la saison. Nous n'aurions jamais pu espérer un tel volume de ventes - nous avons été débordés à cause du coronavirus ». La surface de culture de l'ail chez Pantiru s'élève maintenant à environ 30 hectares.


La famille Pantiru devant l'usine de transformation de l'entreprise. C'est là que l'ail est nettoyé, stocké et séché.


L'équipe de l'entreprise lors de la visite de l'année dernière.

La disponibilité de la main-d'œuvre était une préoccupation pour Konstanze Pantiru au début de l'année : « Finalement, nous avons eu de la chance dans ce domaine également. Grâce à cette équipe bien rodée, le déroulement du travail dans la ferme est presque le même, bien qu'avec des restrictions en matière de temps libre : « Nous avons dû expliquer à nos aides qu'ils ne sont pas autorisés à quitter la ferme pendant deux semaines. Ma famille elle-même est restée à la maison pour éviter l'infection, car cela aurait paralysé notre ferme à ce moment-là. Nous avons loué un logement supplémentaire pour les aides, fourni du désinfectant et des stations de lavage des mains. C'était un gros effort de préparation, mais maintenant tout va bien ».

Le mois de mai a été très chargé pour Konstanze : « Cette année, la saison a commencé le 13 mai. À cette époque, nos enfants devaient encore recevoir un enseignement à domicile car les écoles étaient fermées. Ensuite, toutes les commandes sont arrivées en même temps, nous avons dû demander des travailleurs supplémentaires et nous avons même engagé un autre employé de bureau pour traiter toutes les demandes ». En raison de l'importance et de la précocité des livraisons, la saison ne se terminera pas en septembre comme d'habitude, mais au plus tard à la fin du mois d'août.

L'ail « de la région, pour la région » est bien accueilli dans la situation de crise actuelle : « Nous avons les mêmes canaux de vente que ces dernières années, mais des volumes plus importants ont été vendus dans chaque cas. La régionalité est importante pour les consommateurs ; ils connaissent notre activité et savent que nous respectons toutes les réglementations nécessaires. Cela crée la confiance dans notre produit ».

Pour plus d'informations :
Konstanze Pantiru
Pantiru Knoblauchkulturen GbR & Saatguthandel
Tél. : +49 (0)6206 1556140
Ciprian Pantiru : 0173 1065833
pantiru.ciprian@t-online.de 
www.pantiru-knoblauchkulturen.de 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)