Dans le cadre du Centre Pilote Pomme de terre financé par le SPW - DGARNE

Suivi du Rendement et de la qualité en cours de culture

L’évolution variétale récente a rendu les surfaces de Bintje minoritaires en Belgique. A partir de la présente saison, les prélèvements toutes les 2 semaines concernent Fontane et Challenger, tandis que Bintje et Innovator seront prélevées en semaine 34 et après défanage.

Au 24 - 26 août après 129 jours de culture en Fontane et 127 jours en Challenger :
- Rendement moyen (35 mm+) : Fontane 41,2 t/ha ; Challenger 36,9 t/ha ; belle progression du rendement de Fontane au retour des pluies, moindre progression pour Challenger
- Calibre avancé en Fontane, correct en Challenger ; PSE modérés par les pluies en Fontane, inchangé en Challenger ;
- Progression considérable de la sénescence du feuillage.

Variété Fontane en Belgique
Sur base de 31 parcelles échantillonnées du 24 au 26 août en Wallonie et en Flandre par la collaboration multiple entre Fiwap, Carah, PCA et Inagro :

Les parcelles suivies ont été plantées entre le 05 avril et le 03 mai, avec 10 parcelles durant chacune des 3 décades d’avril. La date moyenne de plantation est le 16 avril, soit 4 jours plus tôt que l’an
dernier, 12 jours plus tôt qu’en 2018, et 7 jours plus tôt que la moyenne pluriannuelle.

Rendement, calibre et PSE : au 25 août, après 129 jours de croissance en moyenne, Fontane affichait un rendement moyen (tous calibres) de 42 t/ha, avec un meilleur rendement en Flandre (45 t/ha)
qu’en Wallonie (39 t/ha). Le calibre moyen atteint 80 % de 50 mm+ (soit 30 t/ha), avec seulement 4 parcelles (sur 31) n’atteignant pas encore la barre de 60 % de 50 mm+.

Sur base du nombre de jours de croissance, le rendement total est légèrement supérieur à la moyenne des 5 dernières années (voir Fig. 1). Sur base de la date, la présente saison est pleinement dans la moyenne (voir Fig. 2). Sur les 2 dernières semaines, le rendement total a progressé de 5,3 t/ha soit en moyenne 420 kg/ha.jour. La fin de la canicule et le retour de quelques pluies sur l’essentiel du territoire ont permis une meilleure croissance. Les rendements observés vont du simple au plus du double selon les parcelles.

Le PSE moyen s’établit à 415 g/5 kg, variant largement entre 362 et 471 g/5 kg. Il a diminué de presque 20 points grâce au retour des pluies. Une parcelle sur 3 est à présent sous les 400 g/5 kg.
Des valeurs excessives (supérieures à 450 g/5 kg) restent observées sur 10 % des parcelles.

Rejet/repousses et sénescence : la sénescence moyenne du feuillage a été estimée à 41 %, soit le double par rapport à 2 semaines avant. Plus d’un tiers des parcelles atteint ou dépasse les 50 % de sénescence. En moyenne Fontane est peu affectée par le rejet/repousses. Trois parcelles sont néanmoins fortement atteintes avec 20 à 36 % des tubercules primaires avec symptômes (majoritairement des tubercules en poupées, mais aussi des stolons sans tubercules secondaires). Les autres parcelles sont (quasi) indemnes. 3 parcelles (en Flandre) ont été irriguées : elles montrent
entre 15 et 30 % de sénescence, avec un rendement variant entre 50 et 63 t/ha.

Variété Challenger en Belgique
Sur base de 18 parcelles échantillonnées du 24 au 26 août en Wallonie et en Flandre par la collaboration multiple entre Fiwap, Carah, PCA et Inagro* :

Les plantations se sont étalées entre le 03 avril et le 02 mai, avec une date moyenne au 19 avril (semblable à la moyenne pluriannuelle qui se situe au 21 avril). Le rendement moyen au 25 août s’établissait à 38 t/ha (tous calibres), variant de 31 à 46 t/ha, avec 63 % de 50 mm+ (soit 23,4 t/ha). Entre les semaines 33 et 35, le rendement total aura progressé de 4,2 t/ha, soit seulement 300 kg/ha.jour, malgré le retour de pluies et la fin de la canicule. La sénescence moyenne du feuillage est estimée à 44 % du feuillage, variant de 20 à 80 % selon les parcelles. 5 parcelles (sur 18) dépassent 50 %. Tant par rapport au nombre de jours de croissance (cfr Fig. 3), qu’à la date (Fig. 4), le rendement actuel de Challenger est meilleur qu’en 2018, mais
inférieur aux saisons 2016, 2017 et 2019. Il est plus faible de 3 t/ha par rapport à la moyenne de 5 ans.

Le calibre moyen est correct à 63 % de 50 mm+, mais 40 % des parcelles n’arrivent pas à 60 %. Le PSE moyen reste inchangé à 446 g/5 kg malgré le retour des pluies (pas toujours conséquentes),
la moitié des parcelles ayant progressé, l’autre moitié ayant régressé.

Conclusions :
Ce 3ème prélèvement a eu lieu 1 semaine après la fin de la canicule et les parcelles avaient bénéficié de 7 à 10 jours de pluies potentielles (orageuses en fin de canicule, puis plus répandues mais globalement modérées). L’impact sur Fontane est positif avec une belle progression du rendement et une modération du PSE moyen. Challenger a moins bien profité et n’a pas baissé son PSE moyen.
Son calibre reste à la traîne. La sénescence moyenne a doublé entre les semaines 33 et 35, passant de +/- 20 % à +/- 40 % du feuillage, cela après de l’ordre de 128 jours de culture. Les tableaux théoriques indiquent une progression journalière du rendement de l’ordre de 340 kg/ha.jour sur la 1ère décade de septembre avec un feuillage à 50 % sénescent. Cela mènerait à un potentiel de quelques tonnes supplémentaires par ha d’ici le début des défanages à grande échelle.
Les prochains prélèvements sont prévus la semaine du 07 septembre.

Pour plus d'informations :  
Fiwap


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)