Dirk Garos et Paul O'Connor, Restrain :

« À l'approche de l'échéance du CIPC, nous avons la meilleure alternative disponible »

Le CIPC est interdit dans l'Union européenne depuis le 1er janvier 2020. La date d'expiration pour son utilisation à destination du stockage des pommes de terre a été fixée au 8 octobre 2020 ; le jour J approche donc à grands pas pour les producteurs. Dirk Garos et Paul O'Connor de la société Restrain évoquent la grande percée qu'ils sont en train de réaliser avec l'éthylène mais restent pleinement conscients de la situation : « Tous les producteurs n'ont pas encore trouvé une solution alternative au CIPC, le temps presse ! »


L'interdiction du CIPC attendue 10 ans plus tôt
« Nous nous attendions à l'interdiction du CIPC il y a dix ans déjà, mais maintenant cela va enfin se concrétiser. L'avantage avec cette longue période est qu'elle nous a permis de bien nous préparer. Il y a quatre ans, nous avons développé nos nouveaux prototypes, que nous avons entièrement construits en interne. Nous avons fait des investissements importants, mais nous sommes toujours en mesure de livrer grâce à cela. À l'heure actuelle, nous avons construit près de 4 000 machines et nous avons suffisamment en stock pour la prochaine saison de stockage. Nous travaillons dur pour fournir nos systèmes Restrain à une grande partie du marché, en commençant par les plus grands pays européens producteurs de pommes de terre, à savoir l'Angleterre, l'Allemagne, la France, la Belgique et les Pays-Bas », déclare Dirk. « Mais nous fournissons déjà près de quarante pays et nous avons maintenant aussi l'autorisation d'utiliser ces systèmes aux États-Unis ».

« Bien sûr, il existe des alternatives sur le marché, qu'il s'agisse de traitement de champ MH, d'huile d'agrumes, d'huile de menthe ou de 1.4sight. Le plus grand avantage de l'éthylène est qu'il est très facile à appliquer. Nous fournissons un système « plug-and-play » (générateur de retenue avec capteur) et de l'éthanol. La machine a une capacité allant jusqu'à 5 000 tonnes. La distribution n'est pas un problème car l'éthylène est un gaz dynamique et les producteurs peuvent être assurés que chaque pomme de terre stockée recevra de l'éthylène, quelle que soit la taille et la capacité de stockage. C'est ce qui rend l'éthylène si utile. L'éthylène est un gaz naturel (par exemple produit par les pommes et les tomates) qui est répandu en très faible concentration. Un avantage supplémentaire par rapport à d'autres produits est que l'éthylène n'a pas d'odeur », explique Paul. « De plus, c'est la meilleure alternative économique sur le marché. Nous sommes quatre à six fois moins chers que toute autre alternative au CIPC », affirme Dirk.

Certificat
L'industrie de la pomme de terre a beaucoup changé depuis l'épidémie de Covid-19. « Jusqu'en février, le marché mondial des pommes de terre-frites affichait des chiffres de croissance énormes. Tout le monde était positif et l'industrie de la transformation avait promis de supporter les coûts supplémentaires liés aux anti-germinatifs. Maintenant que le marché des frites stagne temporairement, certaines personnes reviennent sur leurs propos. Pour nous, chez Restrain, cela n'a fait qu'accélérer la croissance que nous connaissons, car nous sommes la solution la plus économique. Restrain fournit sa solution sur la base de la location et de l'utilisation, donc sans investissements supplémentaires pour le cultivateur. Nous nous concentrons sur trois variétés, à savoir l'Agria, la Fontane et la Marquis, qui sont les variétés les plus importantes pour l'industrie des frites. Ces variétés ont fait l'objet de nombreux tests et, lorsqu'elles sont utilisées correctement, les résultats sont bons. Bien que l'utilisation de la solution Restrain ne soit pas compliquée, nous faisons en sorte que les producteurs qui souhaitent utiliser l'éthylène obtiennent d'abord un certificat. Nous les soutenons par des cours de formation en ligne, afin qu'ils puissent se familiariser avec l'éthylène à leur rythme et l’utiliser en pratique ».

« Les producteurs doivent vraiment agir maintenant, c'est la chose la plus importante en ce moment. Les gens sont habitués au CIPC depuis des décennies et ils doivent maintenant apprendre à gérer de nouvelles substances. Nous avons une alternative établie en interne avec l'éthylène. Il y a quatre ans, par exemple, nous avons commencé à travailler avec le plus grand producteur de frites d'Angleterre et maintenant nous avons 100 % des pommes de terre britanniques sous contrat avec eux, donc nous devons faire quelque chose de bien », déclare Paul O'Connor.

Présentation des données et des résultats
« Aux Pays-Bas, il existe un certain nombre d'intermédiaires, de conseillers et de consultants qui perçoivent traditionnellement leur commission sur la vente d'inhibiteurs de germination. Nous ne procédons pas de la sorte et nous livrons toujours directement à l'utilisateur final. Nous savons que notre solution suscite certaines réactions négatives. Mais nous continuons de présenter les faits et de partager les résultats des tests effectués par des stations d'essai indépendantes. Et surtout, nos clients sont heureux de partager leurs expériences positives. De combien de preuves supplémentaires avez-vous besoin pour comprendre que cela fonctionne ? », affirme Paul en riant.

« Pour l'instant, nous ne sommes pas encore établis dans le secteur des supermarchés aux Pays-Bas car là-bas, un sac de pommes de terre de table doit avoir une durée de conservation sans germination de 14 jours, ce qui est impossible sans le CIPC ; le trajet de la pomme de terre du producteur au supermarché prend déjà 3 jours et la germination commence dès le 7e jour. Restrain plaide pour que les pommes de terre deviennent un produit frais quotidien. Non seulement cela réduirait le gaspillage alimentaire, mais ce serait aussi plus sain pour le consommateur ».

Pour plus d’informations :  
Paul O’ Connor
Restrain 
Cell. : +31 6 23 93 57 14
Paul.oconnor@restrain.eu.com 
www.restrain.eu.com   


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)