Vers la création d’une serre de douze hectares à Isigny-le-Buat

Dans la Manche, à Isigny-le-Buat, le conseil d’agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie a débattu du projet de construction des Serres d’Isigny de douze hectares. Sur 120 votants, 25 ont voté contre et 19 se sont abstenus. Le projet a donc été accordé par 75 conseillers communautaires.

Les serres devraient produire des tomates et des poivrons. Pour Rémi Pinet, maire du Grippon, « on rentre dans une économie mondialisée avec ce type d'entreprises. Soutenir ce projet ne nous fera pas avancer vers autre chose et contribue à la destruction de l'économie légumière ».

Si la serre est supposée créer 110 emplois dont 60 contrats à durée indéterminée (CDI), le maire de Servon pensent que cela profitera surtout à des étrangers « comme à Brécey ». Ce à quoi, Angélique Ferreira, vice-présidente à l’économie, a répondu que « aux Serres de Brécey, 90 % des emplois en CDI sont attribués à des habitants locaux mais dès qu'il s'agit de CDD, ce sont généralement des salariés européens car on n'arrive pas à trouver cette main-d'œuvre chez nous ».

« Les conditions de travail sont particulières. Travailler sous 26 degrés avec 80 % d'humidité peut poser problème pour certains. Par ailleurs, c'est un mode de culture qui est courant en Hollande donc ils ont expatrié leurs membres pour former les Français », confie Jean-Paul Ranchin, délégué communautaire Avranchinais.

 


Source : actu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)