Séchage par condensation en France

Après plusieurs projets réussis dans son propre pays, ENGIE Refrigeration introduit la technologie de séchage par condensation en France. A partir de ce mois-ci, deux agriculteurs dans les environs d'Orléans pourront sécher et conserver leurs oignons sans l’utilisation d’air extérieur pour la première fois.

Des oignons qui brunissent
Des oignons qui brunissent un jour après la récolte. Un processus de séchage qui est deux fois plus rapide que dans le passé. Une qualité de produit constante et une diminution de 80 % de frais d’énergie. ENGIE a tenu ses promesses chez plusieurs clients aux Pays-Bas, par exemple chez Custers Akkerbouw, Gebr. De Zeeuw et Mul Zeewolde.

Le système de séchage par condensation d'ENGIE renonce définitivement à l'air extérieur qui est peu fiable. En amenant l'air dans l'espace fermé en dessous du point de condensation, l'humidité est éliminée et les oignons peuvent sécher. La chaleur libérée pendant le processus de refroidissement est réutilisée pour garder les oignons à la bonne température. De plus, une pompe à chaleur permet de chauffer les oignons pour combattre les maladies. Avec le séchage par condensation, les agriculteurs peuvent ainsi gérer avec précision des conditions de séchage et de conservation stables. Sans consommation de gaz, sans inhibiteurs chimiques de germination et avec une forte réduction d’émissions de CO2.

Stefan Huijsmans, chef de projet chez ENGIE Refrigeration, explique : « Via un consultant agricole français et un constructeur belge de stockage agricole, Raes Construct, en France, nous sommes entrés en contact avec différents clients sur le sol français. Nous avons ensuite visité des projets d’ENGIE aux Pays-Bas, ce qui a donné aux agriculteurs français une belle impression de la technologie ». C'est ainsi que le projet s'est également étendu à la France : Simon Stéphane, agriculteur de pommes de terre et d'oignons en Beauce, cherchait une solution de conservation moderne, qui pouvait assurer la qualité de ses oignons bio.

Encore plus avantageux en culture biologique
« A la fin du mois de mai 2020, l'installation de séchage par condensation chez Simon a été livrée », explique Huijsmans. « Nous avons construit deux cellules pour la conservation en vrac de deux fois 600 tonnes d'oignons biologiques qui pourront ensuite être utilisées pour le stockage en caisses. Pour 600 tonnes d'oignons, l’installation peut déshumidifier 236 litres par heure, ce qui équivaut à plus de 5 000 litres par 24h. Avec un système traditionnel, vous dépendez des conditions météorologiques et de la capacité du chauffage et vous consommez beaucoup de gaz. Non seulement coûteux et peu respectueux de l'environnement, mais aussi risqué en raison des températures plus élevées, qui sont parfaites pour les bactéries. Avec le système d’ENGIE, vous pouvez même sécher et à des températures froides. Les produits autour des pommes de terre pourrissant ne peuvent alors pas être infectés ».

Surtout dans la culture biologique, le séchage par condensation peut faire la différence. Comme les récoltes ne sont pas traitées avec des inhibiteurs chimiques de germination, les produits sont plus sains et libèrent plus d'humidité. Cela les rend plus sensibles aux moisissures et aux bactéries. « Les basses températures et les conditions stables de la nouvelle méthode de conservation les maintiennent calmes et préviennent les germes. En conséquence, Simon a maintenant beaucoup plus de contrôle », déclare Huijsmans.

Réfrigérant naturel pour un meilleure rendement
La Ferme des Arches était également enthousiasmée par le système d’ENGIE. 45 agriculteurs sont affiliés à la coopérative de la région de la Beauce, qui cultivent entre autres des oignons, des échalotes et de l'ail. Dans deux nouvelles cellules, 1 600 tonnes d'oignons sont stockées, 800 tonnes dans chaque cellule. Huijsmans : « Chaque heure, notre sécheur par condensation extrait 450 litres d'humidité de chaque cellule. Le stockage en caisses permet à la coopérative de stocker, traiter et vendre des lots d'oignons plus rapidement. S'il y a un mauvais lot qui doit être séché rapidement, les caisses sont placées devant la paroi de ventilation. L’utilisation de gaz n'est plus nécessaire et le système est donc beaucoup moins cher. Le réfrigérant naturel ammoniac (NH3) dans l'installation offre le meilleur rendement énergétique. En plus de couper la consommation de gaz, cela rend la production beaucoup plus durable et attractive ».

Potentiel de marché
Avec leur installation de séchage par condensation, Simon et la Ferme des Arches restent loin devant leurs concurrents. Huijsmans : « Le séchage et le stockage réfrigérés sans utilisation d’air extérieur étaient encore une utopie ici. Mais avec le changement climatique, le marché exige de plus en plus de maîtriser les fluctuations de température et de rendre les processus de production plus durable. Et maintenant que l'utilisation d'inhibiteurs chimiques de germination n'est plus autorisée en Europe, les agriculteurs doivent conserver leurs produits à des températures plus basses. Cela rend un système fermé tel que le séchage par condensation de plus en plus attractif ».

« La France offre beaucoup d’opportunités », explique Huijsmans. « La région agricole de la Beauce est gigantesque. Aujourd’hui, les innombrables cultivateurs d'oignons et de pommes de terre conservent leurs produits toujours de manière traditionnelle. Le séchage par condensation est une bonne solution de stockage pour tous ces produits. Ce qui est formidable, c'est que le gouvernement français accorde une subvention attractive aux entreprises durables. Cette contribution financière est un encouragement précieux pour investir dans la technologie de séchage par condensation. En bref, il y a de nombreuses opportunités pour le séchage par condensation.»

Pour plus d'informations : 
www.onionstorage.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)