La saison des agrumes égyptiens bat son plein ; la Valencia commence bientôt

« Les problèmes rencontrés sur différents marchés signifient que nous aurons la possibilité d'atteindre de nouveaux marchés »

Début d'année signifie que la plupart des exportateurs de fruits égyptiens sont parés pour la saison des agrumes. La saison des Valencia approche et un exportateur estime qu'il aura beaucoup d'opportunités sur les marchés sud-américains, car le Brésil semble avoir des problèmes d'approvisionnement. Les prix sont légèrement inférieurs à ceux de la saison dernière ; l'an dernier le marché était très incertain en raison du coronavirus.

La dernière saison des Valencias était plutôt difficile, mais la nouvelle saison s'annonce bien meilleure, avec un bon potentiel, déclare Mostafa Adel, directeur des ventes internationales de MMA Fresh Produce : « La saison à venir s'annonce favorable par rapport à la saison précédente. Le marché a de bien meilleurs prix lorsqu'il s'agit du marché mondial. La saison dernière, nous avons également dû faire face au début du coronavirus, qui s'est accompagné de beaucoup d'incertitudes. Il n'y avait donc pratiquement pas de prix réguliers ou de contrôle des prix, ce qui s'est avéré mauvais pour nous à long terme ».

« Cette saison, l'Égypte vise à exporter 1,65 million de tonnes d'oranges, contre 1,51 million de tonnes la saison dernière. La production totale d'agrumes en Egypte sera d'environ 3,7 millions de tonnes, ce qui signifie qu'il y aura une augmentation de 6,2 % de la production de fruits en 2021. Pour MMA Fresh Produce, nous prévoyons d'exporter environ 6 000 à 7 000 tonnes d'oranges cette saison ».

Bien que la saison s'annonce meilleure que celle de 2020, le coronavirus n'a pas encore été vaincu, donc Adel s'attend à des temps difficiles à l'avenir, surtout si davantage de mesures de confinement sont mises en place. « Naturellement, le plus grand défi de la saison est le même dans le monde entier, car le coronavirus est toujours parmi nous. Nous craignons que la plupart de nos marchés importants ne soient fermés d'ici mars à cause de la deuxième, voire de la troisième vague dans certains pays. Bien sûr, il y a aussi des opportunités cette saison, car les Espagnols ont des difficultés avec leur climat, et le Brésil a aussi de sérieux problèmes avec ses agrumes. Cela signifie que nous aurons davantage de possibilités d'exporter vers de nouveaux marchés, comme le Brésil, l'Uruguay, l'Argentine et certains pays africains ».

Le fait que le Japon s'intéresse aux agrumes égyptiens donnera un coup de fouet à l'image des fruits égyptiens dans leur ensemble, car les consommateurs japonais ont des exigences très élevées en matière de qualité : « Pour nous, les principaux marchés seront d'abord l'Europe, puis l'Inde et la Chine. Le Japon est encore un marché relativement nouveau, car il n'a pas acheté de fruits égyptiens pendant longtemps. Leur intérêt pour nos oranges va générer beaucoup de confiance pour les fruits égyptiens, ce qui permettra aux fruits égyptiens d'atteindre plus facilement des marchés ».

« Enfin, je voudrais lancer un appel aux fournisseurs de services maritimes, afin qu'ils offrent le meilleur et le plus court temps de transit aux régions où il y a pénurie, pour que le marché égyptien puisse continuer à se développer, ce qui signifie également une croissance pour les services maritimes. Par exemple, avoir un temps de transit de 30 jours vers le Japon, qui est un nouveau marché, ne nous est d'aucune utilité ».

Pour plus d'informations :
Mostafa Adel
MMA Fresh Produce
Tél. : +20 114 271 7700
Mostafa.adel@mmagroup.co 
www.linkedin.com/company/mma-fresh-produce  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)