Pénurie de poivrons à Almeria

« Dans une année normale, nous serions en mesure de fournir des quantités importantes de poivrons pour un mois supplémentaire »

L'offre de poivrons est limitée sur les marchés européens. La campagne est déjà à un stade assez avancé à Almería et devrait se terminer en avril. Les volumes en mars ont été beaucoup plus faibles que d'habitude. Murcie n'a pas encore commencé, et les Pays-Bas sont également en retard.

Les prix sont actuellement élevés et ont grimpé en flèche à la fin de la semaine dernière, dépassant très occasionnellement 5 euros le kilo. Les poivrons les plus rares sont les poivrons rouges et jaunes, ainsi que le Lamuyo rouge.

« Alors que l'impact de la tempête Filomena a été immédiatement évident dans des cultures comme les courgettes, les aubergines ou les concombres, pour les poivrons, les conséquences n'ont été perceptibles qu'en mars. Le volume de production a été considérablement réduit et l'offre sera très faible au mois d'avril. Dans une année normale, nous serions en mesure de fournir des quantités importantes pendant un mois de plus », déclare José Antonio Baños, président d'Ejidomar. « Les gelées et les pluies ont également touché les plants de poivrons à Murcie, d'où le retard cette année. »

La vague de froid enregistrée aux Pays-Bas en février retarde également la saison des poivrons. Les produits néerlandais commencent à peine à arriver. « Dans les semaines à venir, l'offre de poivrons sera faible », affirme le représentant de cette entreprise de production et d'exportation basée à Almeria.

Bien que les prix du marché s'élèvent actuellement à environ 3 euros le kilo, José Antonio Baños pense que le prix moyen des poivrons ne sera pas aussi bon d'ici la fin de la campagne. « Ces derniers jours, les prix ont beaucoup augmenté dans les ventes aux enchères. Il y a aussi eu un peu de spéculation, ce qui a fait que les prix ont atteint des niveaux fous, comme les 5,10 euros par kilo de poivrons rouges. Contrairement à la saison dernière, le prix moyen a oscillé entre 0,60 et 0,90 euro par kilo jusqu'en mars. De plus, les rendements à l'hectare ont été plus faibles cette année ».

Les exportations de poivrons d'Almeria vers le marché nord-américain ont été réduites en raison du manque de vols disponibles. « Il a été difficile de trouver suffisamment de vols pour expédier des poivrons aux États-Unis et au Canada cette année, étant donné la réduction du trafic aérien lié à la pandémie. »

Ejidomar commencera à récolter les premières pastèques sans pépins après Pâques. « Nous commencerons avec une semaine de retard en raison de l'impact de la météo cette année. La superficie consacrée à la pastèque devrait rester stable cette saison, mais la superficie consacrée à la culture du melon à Almería devrait augmenter un peu pour la première fois depuis plusieurs années », indique José Antonio Baños.

Pour plus d'informations : 
José Antonio Baños
Ejidomar
El Ejido, Almería
Tél. : +34 950483511
presidente@ejidomar.es 
www.ejidomar.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)