Maarten van Damme, Dacomex :

« La demande d'oignons reste faible sur un marché en baisse »

La récolte des nouveaux oignons a commencé, mais les ventes sont encore un peu faible pour le moment. « C'est le cas chaque année à cette époque. Juillet n'est jamais vraiment un mois chargé. Le marché est encore déprimé. Les clients ne cherchent pas encore désespérément des oignons et ne commandent donc que ce dont ils ont vraiment besoin. Lorsque la récession sera terminée - ce qui, à mon avis, peut arriver à tout moment - je m'attends à une reprise rapide de la demande », déclare Maarten van Damme de Dacomex à Sint-Maartensdijk. 

« En ce moment, il y a déjà une certaine demande en provenance du Royaume-Uni et de l'Afrique, mais précisément à ces destinations, il y a encore des stocks d'anciens oignons. Il y en a plus que ce que l’on pensait et il y a des clients qui, du moment que la qualité est encore bonne, ont opté pour une alternative moins chère. Il faut espérer que lorsque le marché se stabilisera et que la demande reprendra, nous aurons également les possibilités logistiques pour acheminer notre produit jusqu'au client. Le problème de la pénurie de conteneurs est tenace et pèse sur le marché comme une épée de Damoclès. »

Il semble qu'il y ait beaucoup d'oignons cette année, comme en témoigne l'augmentation de 11,3 % de la superficie consacrée aux oignons de semence, selon CBS. « Il y aura quelques produits perdus ici et là en raison de certains dégâts des eaux, mais 11 % de plus, ça reste beaucoup. Il y aura donc du travail », observe Maarten. « J'espère que nous finirons avec un prix décent, afin que le producteur et le commerce aient une bonne saison. Pour l'instant, le prix de la balle se situe entre 21 et 22 cents, mais tout le monde reste très prudent. »

« Sur le plan qualitatif, les premiers oignons de plantation se présentent bien. Les conditions climatiques étaient bonnes. Il est encore difficile de prévoir ce que donnera la récolte principale des oignons de semis. À certains endroits, des taches d'eau dues à l'humidité du début de l'été sont déjà visibles, mais la météo en août sera le facteur déterminant. Si nous avons un beau mois sec, nous espérons avoir une belle qualité à notre disposition. S'il pleut et que nous devons « voler » les oignons de la terre, vous pourriez avoir des problèmes tout au long de la saison, mais nous n'y comptons pas pour l'instant !

Pour plus d’informations :
Dacomex  
Maarten van Damme
Tél. : +31 166 662 550
maarten@dacomex.nl    
www.dacomex.nl   

 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)