Alexander Kurtz, Fruco S.A. :

« En 2020, nous avons valorisé près de 20 000 tonnes de marchandises refusées »

Basée au Luxemboug à Lëtzebuerg, la société Fruco S.A. est spécialisée dans la gestion des marchandises refusées par les grandes chaînes de magasins centralisés. L’entreprise collabore avec des sociétés de transport européennes sur l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, la Finlande et la Norvège. Ces derniers temps, Fruco S.A. a souhaité élargir son réseau logistique afin de répondre à une demande grandissante, entre autres induite par les effets de la crise sanitaire : « Le Covid a en effet eu beaucoup d’impact sur les volumes de produits refusés. Ces derniers ont quasiment doublé. Nous avons dû faire face à une demande grandissante et aujourd’hui, nous avons considérablement augmenté notre capacité de stockage et notre réseau international de transporteurs. Cela nous a permis d’optimiser davantage encore le processus de planification et de regrouper le flux de marchandises », explique Alexander Kurtz, Directeur Commercial de la société Fruco S.A. 

L’entreprise possède désormais 7 semi-remorques qui traversent l’Europe, et principalement le Benelux, l’Allemagne, la France et le Luxembourg. « Les professionnels du secteur : grossistes, producteurs etc. font appel à nous lorsqu’ils font face à des marchandises qui sont refusées par leurs clients. Ainsi, nous allons chercher la marchandise et une fois rapatriée, nous la stockons dans trois entrepôts en France : un en île de France d’une surface de 1 400 m², un second à Strasbourg de 3 900 m² et un autre de 1 200 m² à Carling près de la frontière allemande ».

Selon Alexander Kurtz, réactivité et efficacité dans ce domaine d’action sont essentiels pour minimiser les pertes de produits : « Si une livraison est refusée, des mesures doivent être prises immédiatement. L'efficacité et la durée de l'ensemble du cycle de récupération ont une influence directe sur la qualité du produit et, en fin de compte, sur le prix. Cela est particulièrement le cas pour les produits sensibles avec une durée de conservation relativement courte comme les fruits rouges et à noyau. Être réactif et organisé est absolument essentiel pour garantir une durée optimale de conservation de ces produits jusqu’aux clients finaux ».

L’année dernière, la société Fruco a donc donné une seconde chance à 20 000 tonnes de fruits et légumes, qui ont ainsi trouvé un autre débouché et ont pu être revalorisés. Alexander Kurtz relève un besoin plus important sur le marché français : « Il y a davantage de marchandises refusées en France. Je pense que cela est dû au manque de structures telles que la nôtre sur le marché ».

Pour plus d’informations :
Alexander Kurtz
Fruco S.A.
Tél. : +352 661 641 630
Fruco.sa@outlook.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)