Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

« Les problèmes d'expédition mondiaux ne devraient pas s'améliorer avant la fin du mois d'octobre »

Les principaux défis pour le commerce mondial des fruits et légumes sont la pandémie et la capacité d'expédition limitée. Cette situation n'est pas seulement néfaste pour les importateurs et les exportateurs de fruits, mais elle exerce également une forte pression sur les entreprises de transport. Thomas Wang, porte-parole de Shenzhen Cool Chain Logistics, a récemment partagé son point de vue concernant le marché mondial des fruits et légumes.

Un choc pour l'industrie mondiale de la distribution des fruits et légumes
L'environnement actuel est difficile pour le commerce mondial des fruits et légumes. C'est pourquoi un certain nombre d'importateurs se concentrent désormais sur les fruits nationaux de qualité supérieure. Les fruits importés représentaient environ 70 à 80 % des fruits de supermarché haut de gamme des grandes villes, mais cette année, ce ratio est tombé autour de 30 à 40 %. Thomas Wang explique cette évolution du point de vue des distributeurs.

Tout d'abord, le risque est grand pour les importateurs. La capacité d'expédition mondiale est mise à rude épreuve depuis l'année dernière. Le prix du transport maritime s'envole. Et les chiffres d'affaires diminuent. Dans certains cas, les frais d'expédition d'un conteneur sont supérieurs à la valeur des produits qu'il contient. De surcroit, de nombreux ports appliquent des procédures strictes en matière d'inspection et de quarantaine. Ces mesures n'ont fait que se durcir au cours de la pandémie. Les navires sont retardés dans chaque port où ils font escale, jusqu'à 3 ou 4 jours par port. Ces retards rendent le calendrier d'expédition très aléatoire. De plus, de nombreux ports clés doivent faire face à des arriérés. Les navires attendent dans le port avec leur cargaison à bord sans pouvoir la décharger. Cela retarde encore la livraison des produits d'importation.

Deuxièmement, les consommateurs chinois sont de plus en plus familiers avec les marques de fruits nationaux de qualité supérieure. Prenons l'exemple du fruit du dragon : avant l'épidémie de Covid-19, le marché du fruit du dragon était dominé par le fruit du dragon vietnamien. Mais l'épidémie de Covid-19 a créé de nombreux obstacles au transport des fruits du dragon entre le Vietnam et la Chine. Le volume des importations chinoises de fruits du dragon vietnamiens a immédiatement chuté. Les consommateurs chinois se sont tournés vers les fruits du dragon nationaux de qualité supérieure face à l'absence de produits importés du Vietnam. Ce que beaucoup de consommateurs ne savaient pas, c'est que la surface globale consacrée à la plantation de fruits du dragon en Chine est déjà plus importante qu'au Vietnam. Le volume de production annuelle de fruits du dragon chinois est énorme. Et les fruits du dragon domestiques n'ont pas à passer par les longues procédures d'inspection et de quarantaine à la frontière, et les producteurs chinois n'ont pas à payer de droits de douane à la frontière. La distribution est donc beaucoup plus rapide. Ce sont tous des points attrayants pour les commerçants en visite.

Troisièmement, les caractéristiques uniques et les arguments de vente des fruits importés sont de moins en moins forts. Lorsque les cerises chiliennes ont fait leur entrée sur le marché chinois il y a quelques années, elles étaient extrêmement populaires et leur prix très élevé. Depuis, le volume des importations n'a fait que croître. Les cerises chiliennes sont disponibles dans les plus grands supermarchés comme chez les plus petits vendeurs de rue. L'effet de nouveauté s'est estompé. Prenons également l'exemple du raisin Sunshine Rose. Il y a seulement deux ans, le prix du marché des raisins Sunshine Rose en provenance de Corée était d'environ 300 yuans [46,54 USD] par 0,5 kg. Le prix du marché du raisin Sunshine Rose national n'était que de 50 à 60 yuans [7,76 à 9,31 USD] par 0,5 kg. Étant donné que la surface totale consacrée à la plantation de raisins Sunshine Rose s'est étendue ces dernières années, le prix n'est plus que de quelques yuans. Les consommateurs ont l'embarras du choix, et les prix ne cessent de baisser. C'est un choc énorme pour l'industrie de l'importation.

Ralentissement du déclin
« Bien que le volume des importations de fruits et légumes soit beaucoup plus faible que les années précédentes, par rapport au marché morose de l'année passée, nous pouvons constater un ralentissement du déclin », a déclaré Thomas Wang.

Tout d'abord, les procédures d'inspection et de quarantaine sont désormais plus rapides. « Lorsque la pandémie a éclaté, la Chine a mis en place des mesures d'inspection et de quarantaine extrêmement strictes dans chaque port. Ces procédures prenaient beaucoup de temps au plus fort de la pandémie. Dans certains cas, les conteneurs d'expédition sont restés dans les ports pendant plusieurs jours en attendant d'être traités. Maintenant que la situation liée au Covid-19 en Chine est peu à peu maîtrisée, la pénurie de main-d'œuvre s'atténue. De nombreuses autorités portuaires ont renforcé le personnel d'inspection, améliorant ainsi l'efficacité des procédures d'inspection et de quarantaine. Bien que le taux de dédouanement ne soit pas encore au même niveau qu'avant la pandémie, on constate tout de même une grande amélioration par rapport à l'année dernière. »

Ensuite, la crise mondiale du transport maritime s'améliore lentement. La pénurie de capacité de transport maritime a présenté des signes d'amélioration le mois dernier. Bien que le prix soit encore élevé, l'espace de chargement n'est pas aussi rare qu'auparavant. Selon des sources confidentielles, le prix du transport maritime devrait baisser dès la fin octobre ou début de l'année prochaine.

Enfin, les perspectives de marché pour certains fruits importés sont encore assez bonnes. L'importation de produits occidentaux a fortement diminué, mais certains produits d'importation asiatiques montrent un grand potentiel. Le durian, le longane et le jacquier, par exemple, ont un grand potentiel sur le marché de l'importation, car ces fruits ne peuvent pas être produits en grandes quantités en Chine.

Shenzhen Cool Chain Logistics
Shenzhen Cool Chain Logistics est une société de distribution internationale spécialisée dans les services de chaîne d'approvisionnement frigorifique pour le commerce international de produits frais.

Interrogé sur les points forts de cette entreprise, Thomas Wang a répondu : « Nous nous appuyons sur un réseau mondial mature et bien développé pour fournir un ensemble complet de services aux clients du marché international des produits frais, notamment l'emballage dans les zones de production à l'étranger, la fumigation, le transport terrestre et le dédouanement, ainsi que l'expédition internationale, le fret aérien et la documentation dans les ports d'importation, comme les listes de produits, les demandes de quotas et les dédouanements, et bien sûr la distribution réfrigérée. Pour les exportateurs, nous nous appuyons sur notre réseau national afin de fournir aux clients un espace de stockage, un transport terrestre réfrigéré, le chargement, le dédouanement, l'expédition internationale, le fret aérien et d'autres services de la chaîne d'approvisionnement du froid. En outre, Cool Chain Logistics fournit également aux clients une assistance spécialisée en matière de représentation des acheteurs, des détaillants et du commerce, ainsi que des services de conseil pour les négociants en Chine et à l'étranger. »

Pour plus d'informations :
M. Wang
Shenzhen Cool Chain Logistics
Tél. : +86 13924653925
thomas@coolchainlogistics.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)