Marius Jansen, JJK Uienhandel :

« Les prévisions de rendement des oignons néerlandais sont modifiées avec la pluie et le mildiou »

C'est le début du mois de septembre. Et Marius Jansen, de JJK Uienhandel, est optimiste quant à l'évolution de la saison des oignons néerlandais. « Nous pensions que nous aurions une abondance d'oignons. C'est pourquoi tout le monde pensait que les prix seraient lamentables. Mais maintenant, les volumes sont en baisse à cause des fortes pluies et du mildiou. Nous pouvons ajuster nos prévisions, l'ambiance est donc bien meilleure. Le marché semble aussi beaucoup plus positif. »

JJK se concentre sur le tri et le conditionnement des oignons destinés à l'exportation. Elle fournit aussi directement des oignons industriels à l'Europe de l'Est. L'année dernière, l'entreprise a racheté un négociant d'oignons voisin. Une démarche que Jansen ne regrette pas un seul instant. Il dirige l'entreprise avec ses frères Pieter et Henk et son fils Jaco. « Ce n'était pas tant une question de capacité supplémentaire mais plutôt une extension de nos services. » 

« Par exemple, nous trions désormais beaucoup plus d'oignons rouges - et dans une moindre mesure d'oignons roses. Ce qui est bien, c'est que nous sommes assez occupés tout au long de l'année. Nous ne refusons aucune commande. D'autres conditionneurs se spécialisent principalement dans l'Afrique. Mais nous faisons toutes sortes d'emballages, du jaune au rouge et au rose. C'est avantageux dans la deuxième moitié de la saison. Si vous êtes là quand il y a du monde, vous recevez des commandes plus tard aussi », explique Marius.

« Le début de la saison des oignons a été un peu difficile. Mais elle se déroule maintenant plutôt bien. Il restait encore quelques oignons. Mais nous chargeons déjà des cargaisons complètes pour l'industrie polonaise. Nous nous y sommes constitués une clientèle au cours des cinq dernières années. Nous avons récemment envoyé 40 chargements de camions là-bas et il est d'ailleurs assez inhabituel que la Pologne soit déjà sur le marché. »

« Le niveau de prix nous permet d'aller dans toutes les directions et de faire un peu de profit. L'année dernière, c'était plus difficile, avec un niveau de prix différent. Espérons que nous maintiendrons ce bon niveau d'exportation au moins jusqu'à Noël. Ces dernières années, la seconde moitié de la saison a généralement été un peu plus difficile. Mais des prix légèrement plus bas signifient aussi des opportunités pour cette seconde moitié. » 

« Les agriculteurs s'accrochent toutefois à leurs oignons. C'est le milieu de la saison hors sol, et pourtant l'offre n'est pas très importante », remarquait Marius début septembre. Le conditionneur d'oignons suit de près l'évolution du tri optique. « Nous sommes un peu sceptiques à ce sujet. Pour l'instant, nous ne voyons pas beaucoup d'avantages à passer au tri optique. Mais je suis sûr que cette évolution va se poursuivre. Les nouvelles machines avec leurs bras robotisés prennent beaucoup moins de place et c'est très intéressant », conclut Marius Jansen.

Pour plus d'informations : 
J. Jansen & Zonen Uienhandel B.V.
Hansweertsestraatweg 41
4416 ND Kruiningen
Tél. : 0113-382932
Fax : 0113-383815
info@jjk-uienhandel.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)