Guido Aaldering :

« Chacun finit d'abord ses oignons »

La qualité des oignons biologiques néerlandais est décevante. Les oignons biologiques connaîtront toutefois une bonne saison. C'est la prédiction prudente de Guido Aaldering. Le marché n'était pas encore très dynamique au début du mois de septembre. 

« Nous nous occupons surtout de la fusariose et de la pourriture interne », indique Guido à propos de la qualité inférieure des oignons. Dans la mesure où cela nous le permet, nous essayons de vendre les oignons frais. Ils sont de trop mauvaise qualité pour aller à l'industrie. »

Marché sous pression 
Les producteurs d'oignons biologiques des Pays-Bas ont commencé à récolter trois semaines plus tard que d'habitude. « D'un côté, il faisait trop humide pour récolter. De l'autre, les producteurs voulaient attendre affirmant que le prix n'était pas encore bon ».

« Mais quand on attend, tout arrive en même temps sur le marché. Donc, les agriculteurs n'ont pas pu rattraper ces trois semaines de vente. Surtout maintenant que les producteurs allemands et autrichiens mettent aussi leurs oignons sur le marché. »

En septembre, la demande d'oignons de semence et de plants a été faible et cette situation s'explique en partie par les vacances. La demande outre-mer est également à la traîne. « Chacun finit d'abord ses oignons. Si vous voulez cultiver des plants d'oignons, vous devez vous y prendre tôt. »

Quant aux oignons de semence, on en attend davantage. « Tout le monde pense qu'ils vont atteindre de bons prix. Il faut s'y attendre aussi parce que tous les producteurs en ont arraché moins. Les rendements moyens sont inférieurs à ceux des autres années », conclut Guido.

Des rendements inférieurs signifient aussi une forte réduction des approvisionnements hors sol. Les agriculteurs néerlandais sont bien capables de stocker leurs propres oignons.

Pour plus d'informations : 
Guido Aaldering
Bio-ui
info@bio-ui.nl  

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)