Le BIC Facility Codes instauré mondialement pour tous les dépôts

MSC est le premier grand transporteur à adopter des codes de dépôt standardisés

MSC Mediterranean Shipping Company, acteur mondial du transport et de la logistique par conteneurs, a adopté les BIC Facility Codes (BFC) pour tous ses dépôts dans le monde. À l'instar des aéroports du monde entier qui ont un code IATA à trois lettres, tous les dépôts de MSC sont désormais identifiables par un BFC à neuf caractères, ce qui constitue un pas de plus vers la numérisation. Le processus de transition s'est achevé en 2021, afin de s'assurer que tous les dépôts de MSC dans le monde soient inclus.

MSC considère qu'il s'agit d'une étape essentielle. Aujourd'hui, il n'existe pas de langage commun pout l'ensemble du secteur, ce qui ajoute des étapes supplémentaires au parcours déjà complexe et fragmenté des expéditions. Cela conduit à un manque d’efficacité et à des procédures laborieuses, engendrant des incertitudes ou des retards. Un langage normalisé apporte de la simplicité, améliore l'efficacité et offre une certitude pour le transport multimodal ou multi-transporteurs qui apportera des opportunités de croissance future. Dans les interactions quotidiennes, cela permettra une communication plus fluide, une clarté et une précision accrues des données, et simplifiera le processus, le rendant plus efficace.

Andre Simha, Directeur Digital Monde et Responsable de l’Information pour MSC, déclare que « MSC a été un fervent partisan de l'harmonisation des BFC depuis la création de la Digital Container Shipping Association (DCSA) et a apporté un soutien important à ce projet. L'adoption des BFC est un excellent exemple d'une variété de projets numériques chez MSC aboutissant à des progrès pour l'avenir numérique du transport maritime. »

Les BFC ont été créés dans le cadre d'un grand projet d'harmonisation mené en novembre 2020 par le Bureau international des conteneurs (BIC) avec l'aide de la DCSA. Grâce à la collaboration active des transporteurs maritimes membres de la DCSA et de plusieurs grandes sociétés de leasing, plus de 17 000 installations de conteneurs dans 192 pays peuvent désormais être facilement identifiées. Chaque événements de la chaîne d'approvisionnement peut être tracé sans ambiguïté, avec un adressage numérique amélioré et des coordonnées de latitude et longitude. Le BIC gère la base de données et offre une API ouverte pour permettre aux partenaires commerciaux de s'assurer que leurs systèmes informatiques sont à jour.

Le secrétaire général du BIC, Douglas Owen, a déclaré : « Nous félicitons l'équipe du MSC, qui s'est efforcée de faire en sorte que 100 % de ses installations dans le monde aient un code BIC et que tous les systèmes du MSC soient mis à jour pour inclure les codes harmonisés. Le résultat final, pour tous les transporteurs qui adoptent désormais la norme, sera une meilleure efficacité avec les partenaires commerciaux et un flux d'informations plus fluide entre les systèmes. »

« La transformation numérique du secteur du transport maritime par conteneurs est en cours », ajoute Thomas Bagge, PDG de DCSA. « DCSA et ses membres en créent le cadre, et nous invitons toutes les acteurs du secteur à prendre part à cette transformation. L'adoption de normes de base telles que les normes de code de localisation est une étape obligatoire pour établir une base numérique inter-opérable qui simplifiera les complexités actuelles. Au final, les clients, les actionnaires et l'ensemble du secteur en bénéficieront. »

Pour plus d'informations :
media@msc.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)