Jusqu'à 170 tonnes d'emballages en moins par an

ERNTE KRONE, la marque de NORMA, optimise les filets de pommes de terre pour économiser 50 % d’emballage

En plus des pommes de terre de la marque BIO SONNE de NORMA, les clients diminuent désormais également  leurs déchets en achetant la marque ERNTE KRONE. Grâce aux nouveaux filets CLAF® carry-fresh optimisés, jusqu'à 50 % d'emballage sera économisé. En utilisant un seul type de matériau pour le filet et la bande lors de la production, le nouveau conditionnement facilite également l'élimination dans les ordures ménagère, indique l'entreprise.

Les filets d'emballage plus écologiques de NORMA disposent des propriétés habituelles. Ils sont résistants à la déchirure, robustes et faciles à transporter. Mais comme le matériau est nettement plus durable, l'achat de pommes de terre chez NORMA est encore plus pratique pour les clients soucieux de l'environnement.

Le discounter alimentaire NORMA économise désormais davantage de plastique avec ses nouveaux filets. Image : NORMA.

BIO SONNE, pionnier de la durabilité
Depuis plusieurs mois, les filets à pommes de terre BIO SONNE sont nettement plus respectueux des ressources. Le discounter alimentaire NORMA, basé à Nuremberg, a ainsi franchi une nouvelle étape dans son offensive en faveur de la durabilité. Les pommes de terre sont déjà proposées dans des filets CLAF®. Avec 23 grammes de plastique par m², la production des filets de 1,5 kg pour les pommes de terre bio nécessite moins de ressources que celle des fabricants conventionnels (55g/m²). En outre, le matériau est facilement recyclable.

Un autre pas vers un avenir durable
Le fait qu'ERNTE KRONE suive cette même voie souligne la détermination de NORMA à optimiser chaque emballage en termes de durabilité. Depuis des années, le discounter s'appuie sur une stratégie globale de développement durable, réalisant parfois de grandes choses avec des ajustements en apparence mineurs. Les économies réalisées sur les filets à pommes de terre ne sont qu'un exemple de cette approche. NORMA a déjà procédé à des mutations de grande envergure sur le papier d'aluminium ou les sacs en papier fait à partir d’herbe. Tout cela dans un seul objectif : l’économie des ressources - avant tout du plastique - pour avoir un impact positif sur l’environnement.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)