Les flux de vente se déplacent des ménages privés vers le secteur public

Les pommes de terre se vendent comme des petits pains

Festivals de la pomme de terre, restaurants, cantines, services de livraison, commerce de détail : les pommes de terre se vendent comme des petits pains depuis que les gens ont le droit de se retrouver, de travailler moins à domicile et de manger davantage à l'extérieur. « Cela a toujours un effet positif sur les ventes », déclare Thorsten Riggert, agriculteur du district de Lunebourg et membre du conseil d'administration de Landvolks Niedersachsen. « Toutefois, les flux se sont de nouveau déplacés davantage du secteur domestique vers le secteur public ». La qualité des pommes de terre est bonne ; les volumes récoltés sont suffisants, affirme Riggert.

Les pommes de terre sont populaires et en demande. Photo : Landvolk Niedersachsen

Près de la moitié de toutes les pommes de terre récoltées en Allemagne en 2021 proviendra de Basse-Saxe. Les tubercules ont été cultivés sur 115 400 hectares dans toute l'Allemagne. L'Agrarmarkt-Informations-Gesellschaft (AMI) estime qu'il y avait environ 260 000 hectares de pommes de terre. Cela représente une baisse de 4,2 % par rapport à l'année précédente. La superficie de pommes de terre de Basse-Saxe a également diminué de près de 7 000 ha par rapport à 2020, reconnaît Thorsten Riggert. Mais on a tout de même cultivé plus de pommes de terre en 2021 qu'au cours de l'année de sécheresse de 2018, et la réduction des superficies de 2020 s'est avérée judicieuse, selon lui. « Pour les producteurs, le prix est correct. Nous obtenons actuellement 18 € pour 100 kilogrammes », déclare l'agriculteur, qui représente les producteurs de pommes de terre au sein de l'Union de l'industrie allemande de la pomme de terre UNIKA.

Selon M. Rigert, il n'y a pas de restrictions d'approvisionnement, contrairement à d'autres sources sélectives. « Si je ne peux pas obtenir de frites à un endroit donné, ce n'est pas à cause du produit. Les engorgements surviennent, le cas échéant, parce que les marchandises ne parviennent pas aux détaillants ou aux restaurants en raison de problèmes de transport. Dans toute l'Europe, tout est sûr en ce qui concerne le grand tubercule ». Les pommes de terre sont et restent demandées : selon la Kartoffel-Marketing-Gesellschaft (KMG), les Allemands en consomment environ 64 kilogrammes par habitant et par an. Pendant la pandémie, les ménages privés ont acheté des quantités nettement plus importantes qu'auparavant, jusqu'à 147 000 tonnes par an. « Nous, les producteurs, sommes satisfaits. Malheureusement, tous nos collègues ne peuvent pas en dire autant », conclut Thorsten Riggert.

Pour plus d'informations :
Landvolk Niedersachsen - Landesbauernverband e.V.
Warmbüchenstr. 3
30159 Hanovre
Tél. : 0511/36704-0
Fax : 0511/36704-62
info@landvolk.org  
https://landvolk.net/  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)